Appel aux personnes blessées par la police à Dijon

La caisse de solidarité contre la répression organise une soirée pour parler des violences policières, et invite les personnes qui aurait été blessées par la police à la contacter.

Nous voulons organiser une soirée pour parler des blessures que les flics infligent, et de leurs conséquences sur nos vies personnelles, mais aussi sur nos manières de nous sentir à l’aise dans les rues de Dijon.

Le film « À nos corps défendants », qui parle de violences policières, sera projeté au cinéma l’Eldorado le 20 mars à 20h en présence de son réalisateur IanB, impliqué depuis plusieurs années dans des collectifs de personnes blessées.

Nous vous proposons de profiter de sa venue pour nous rencontrer et voir s’il est possible de s’entre-aider.

Contactez-nous par mail ou par téléphone si cette soirée vous intéresse, ou si vous avez envie de nous rencontrer à un autre moment.

La Caisse de solidarité contre la répression
caissedeso21@riseup.net
07 53 49 05 48

Depuis quelques années à Dijon, la Caisse de Solidarité contre la répression s’organise autour des questions de répressions policières et juridiques. Il s’agit essentiellement d’être en mesure de trouver des avocats, de trouver de l’argent collectivement pour les payer et d’élaborer ensemble les défenses des personnes inculpées.

JPEG - 148.1 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Violences policières

Contre les lois liberticides : marche des libertés à Dijon ce samedi

Ce samedi de nouvelles manifestations auront lieu partout en France contre les dernières lois liberticide : loi « sécurité globale » et loi « contre les séparatismes ». À Dijon un rassemblement aura lieu à 11h devant la Préfecture. Des rassemblements sont aussi prévu à Chalon, Besançon, et dans le Jura.

Manifestation du 5 décembre contre la loi « sécurité globale » : micro-trottoir et photos

Dans ces interviews enregistrées lors de la manifestation du 5 décembre 2020 à Dijon contre la loi de « sécurité globale », des manifestant·es racontent ce qu’iels ont ressentis quand iels ont découvert ce texte de loi, qu’est-ce qui dans cette loi les préoccupent le plus et enfin qu’est ce qu’iels ont pu imaginer pour stopper cette escalade sécuritaire et autoritaire.