Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Appel des RASED de l’Yonne


Yonne

Des enseignants spécialisés des RASED de Toucy, Saint Fargeau, Aillant, Avallon, Courson, Cheny, Rive droite, Joigny, Brienon, Sens, réunis avec les organisations syndicales FO, FSU, SUD et UNSA le 12 janvier 2023 font un état des lieux de la situation catastrophique des réseaux d’aide spécialisée sur le département.

Notre constat :

Nous nous retrouvons dans une situation de plus en plus compliquée. Les RASED sont incomplets :il manque cruellement de PsyEN et d’enseignants à dominante relationnelle (maîtres G). On en ressent clairement les conséquences sur le terrain : plus suffisamment de temps pour des observations d’élèves en classe, une charge de travail de plus en plus conséquente qui implique un manque de réactivité pour les élèves nécessitant un suivi. Nous connaissons une véritable perte du sens de nos missions.


Les RASED sont débordés, frustrés et en colère :

Nous sommes limités dans nos enveloppes de déplacements avec une baisse des moyens alloués. Face aux demandes de plus en plus nombreuses, il nous est demandé de prioriser nos prises en charge et de limiter les interventions des psyEN aux demandes de bilans pour des orientations.
Les missions du RASED sont en train d’évoluer vers un accompagnement des enseignants (aide, soutien, formation). On nous demande de plus en plus de faire de la co-intervention dans les classes au détriment de remédiation en petit groupe.
Dans l’Yonne, des dizaines d’enfants attendent un accompagnement (par manque d’AESH) ou une place dans des établissements spécialisés. Ces enfants sont en souffrance à l’école car ils ont besoin de soins et les conditions d’apprentissages des autres élèves se dégradent également. Les enseignants sont laissés sans solution. Il nous est demandé d’intervenir en urgence comme des pompiers.
Nous devons absorber les souffrances et le mal-être des collègues face aux nombreux problèmes liés à l’inclusion scolaire SANS MOYEN.
Notre manque de formation nous laisse démunis face à certaines situations.
L’absence d’infirmières et de médecins scolaires, le manque de places dans les structures spécialisées, le manque d’AESH et leur mutualisation avec les PIAL, participent également à rendre la situation intenable. Tous les parents n’ont pas les moyens de payer des professionnels dans le privé !
Tout cela implique une perte de sens de nos missions et rend nos conditions d’exercice très difficiles. Le fonctionnement de notre pôle ressource et le rattachement à la circonscription servent à palier le manque de psyEN . Il se substitue au travail en réseau qui était le cœur même de notre métier avec les regards croisés des différents professionnels. Les temps de synthèses réguliers permettaient de considérer toutes les situations et pas seulement les orientations et les urgences. Tout le monde est impacté par cette situation : élèves, familles, enseignants.
L’école de la République ne se doit-elle pas de ne laisser PERSONNE sur le bord du chemin ?!...
De ce fait, nous demandons à être entendu sur les points suivants :

  1. - Un retour à nos missions d’enseignants spécialisés prenant en charge les élèves !
  2. - La fin des pôles ressources par circonscription qui ne visent qu’à mutualiser les RASED à l’image des PIAL (on pallie les manques en proposant LA solution pôle ressources, alors qu’elle ne fait que renforcer les inégalités).
  3. - Le recrutement de tous les PsyEN nécessaires : pas un seul poste ne doit rester vacant
  4. - L’autorisation d’embaucher des psychologues à temps partiel
  5. - Le recours à des psychologues EN en retraite volontaires pour faire des vacations sur les secteurs vacants
  6. - Permettre aux professeurs des écoles titulaires d’une licence de psychologie ou plus d’être détachés sur des postes de psychologues EN
  7. - Le maintien de tous les postes G avec affectation de personnels sur ces postes (les besoins sont énormes)
  8. - Une formation continue de qualité et adaptée aux besoins des personnels RASED
  9. - Un départ massif en formation spécialisée pour les Maîtres G et E
  10. - Des RASED complets et organisés par secteurs restreints (pas plus de 800 élèves par secteur comme la norme européenne le préconise)

Suite à cette initiative, nous appelons tous les collègues enseignants mais également les parents et les élus à soutenir cet appel et à le contresigner. Pour cela vous pouvez imprimer le document à la fin de cet article pour votre école/établissement et le renvoyer à cette adresse : contact@sudeducation89.org.
Nous demanderons sur cette base, une audience avec le Directeur Académique et organiserons, avec les organisations syndicales, un rassemblement à cette occasion.

PDF - 108.6 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Rassemblement contre un licenciement au restaurant l’Edito

Sollicité à de multiples reprise par le syndicat Solidaires, l’Edito reste sans réponse face au licenciement d’un de ses employés. Solidaires 21 appelle une mobilisation vendredi 17 mai à partir de 18h45 afin d’interpeller les client·es du restaurant.

Articles de la même thématique : Lycée