[Auxerre] On n’attend pas ! Rassemblement pour la justice sociale et climatique


Yonne

Contre le racisme et l’extrême-droite.
Pour l’égalité des droits de tou·te·s.
Pour la justice sociale et climatique.
On n’attend pas !

JPEG - 141.9 ko
Samedi 11 juin 2022
Contre le racisme et l’extrême-droite
Pour l’égalité des droits de tou·te·s
Pour la justice sociale et climatique
On n’attend pas !

Encore Macron à l’Élysée, rien de bon à espérer, tout à redouter : on n’attend pas !
13 millions de vois pour l’extrême-droite, le fascisme en embuscade, on n’a plus l’temps !
Cotes d’alertes dépassées pour la planète et le vivant, on n’a plus l’temps !
Réfugié·e·s sacrifié·e·s, Sans-papiers pourchassé·e·s et surexploité·e·s, on n’a plus l’temps !
Les prix explosent, des milliards pour les grands patrons, mourir au travail ou crever au chômage, on n’a plus l’temps !
Crimes racistes, féminicides, crimes policiers, on n’a plus l’temps !

Alors, on n’attend pas !

L’égalité des droits pour tou·te·s, c’est maintenant !
Liberté de circuler, de manifester, régularisation des Sans-papiers, c’est maintenant !
Justice sociale et climatique, c’est maintenant !
Pas de fascistes dans nos quartiers, c’est maintenant !
Le pour voir de vivre, c’est maintenant !

Pour être ensemble, pour être visibles, pour s’organiser, on n’attend pas !
SAMEDI 11 JUIN, MANIFESTONS ENSEMBLE !
Nos quartiers, nos lieux de travail, nos facs et nos lycées, notre pays et notre monde s’appellent Solidarité.

À Auxerre, rendez vous à 13h, pelouse de l’Arquebuse

JPEG - 205.7 ko

Le samedi 11 juin 2022, la campagne antiracisme et solidarité lance un appel à mobilisation nationale “On n’attend pas !”.
Volontairement placée la veille des élections législatives, cette mobilisation citoyenne qui avait déjà eu lieu lors des élections présidentielles vise à remettre certains enjeux populaires majeurs en visibilité avec des mobilisations contre le racisme et l’extrème droite, pour l’égalité des droits de tou·te·s, pour la justice sociale et climatique.
(plus : https://antiracisme-solidarite.org/ )
A Auxerre, cette mobilisation prendra la forme d’un rassemblement à partir de 13h sur les pelouses de l’Arquebuse.
Nous proposerons un autre mode de revendication sous forme de travail collaboratif pour réaliser collectivement la plus grande banderole d’Auxerre.
Les horaires permettront à ceux qui le souhaitent de rejoindre la vélorution ensuite.
Quoique l’Assemblée Populaire d’Auxerre soit porteuse de cette mobilisation à Auxerre, d’autres organisations et collectifs appellent et soutiennent ce rassemblement à l’image des signataires de l’appel national.
Déroulé souhaité de l’évènement :
12h45 - mise en place (organisateurs)
13h - début de rassemblement, prises de parole : lecture de l’appel, explication du but du rassemblement (réaliser la plus grande banderole d’Auxerre)
13h10 - débat rapide autour de la réalisation de la banderole (option de secours - proposer d’écrire le premier article de la déclaration des droits de l’homme : Tous les humains naissent libres et égaux en dignité et en droits = 64 caractères avec espace - 1 mètre par caractère)
13h30 - au plus tard début de la réalisation - possibilité de prise de parole pour d’autres collectifs sur la thématique du rassemblement
14h30 - dispersion en invitant à rejoindre la vélorution

Pour l’Assemblée Populaire d’Auxerre



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

Rectorat de Dijon : un plan d’action égalité femmes/hommes au point mort

A l’occasion du 8 mars, et du séminaire dédié à l’égalité le 1er juin, le rectorat de l’académie de Dijon a communiqué sur la déclinaison localement du plan national d’action sur l’égalité femme-homme et la lutte contre les violences. La CGT Educ’action de l’académie de Dijon estime qu’il est grand temps que cette politique soit appliquée dans notre académie, alors que le plan national a été voté et signé il y a plus d’un an et demi.

Et si on préparait une grève féministe ?

Après l’animation d’une discussion-débat sur le thème de la grève féministe lors d’une soirée sur le Travail des femmes à la bourse du travail, le Collectif 25 Novembre appelle à une première « AGF » à Dijon : une Assemblée de la Grève Féministe.

Articles de la même thématique : Réchauffement climatique

Battre l’enfer quand il fait chaud

Par temps de canicule la revue « terrestres » republie un article de 2019. Chronique de l’écocide, que faire de cette canicule comme moment et affect politique ?