[Belfort] Débrayage chez General Electric jeudi 25 février


Territoire de Belfort

À l’appel de la CGT, les ouvriers de la branche Steam Power ont bloqué ce jeudi le site General Electrics de Belfort. Ils réclament une augmentation des salaires de 1.5%, et une prime de 1500€ pour tou·te·s les salarié·es.

Il y a un mois déjà, les usines General Electric de Bourogne et Belfort avaient été bloquées. Des dizaines de salariés de l’entité turbines à gaz avaient débrayé pour protester contre les propositions de la direction dans le cadre des négociations annuelles sur les salaires.

Source : France Bleu



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Réforme des retraites : l’université de Bourgogne se mobilise

Une assemblée générale étudiant·es-personnels aura lieu lundi 30, et un cortège partira du campus pour la manifestation de mardi. L’intersyndicale demande par ailleurs une dispense d’assiduité pour les étudiant·es les jours de mobilisations.

Articles de la même thématique : Grèves, blocage, sabotage

Journée & Soirée en soutien à la caisse de grève féministe de Dijon

Le samedi 11 février 2023 l’Assemblée de la Grève Féministe de Dijon proposera aux Tanneries une journée de discussions, repas & concert. Cette journée nous servira à la fois à se rencontrer, à tisser des liens de solidarité et à récolter des fonds pour la caisse de grève féministe du 8 mars.