[Besançon] Prise de terre aux Vaîtes pour empêcher le projet d’éco-quartier


Doubs

Le 17 juin, 150 personnes ont occupé les friches des Vaîtes pour lancer un Jardin des Luttes et empêcher la construction d’un éco-quartier absurde.

Dans le cadre de l’appel national à Agir contre la réintoxication du monde, ANV-COP21 et Extinction Rebellion ont lancé une action d’occupation aux Vaîtes.
Ces collectifs luttent depuis plusieurs années contre le projet de construction d’un éco-quartier absurde, qui rappelle le projet qui menacait le Quartier des Lentillères à Dijon.

Le 17 juin, 150 personnes ont donc lancé l’occupation d’une partie du lieu. Elles ont construit une tour de guet pour défendre l’endroit, et ont commencé à mettre en culture les terres.

Vers 15h, les flics sont venus pour finalement repartir en arrêtant 2 personnes.

Vers 18h30, une assemblée générale se tenait pour prévoir la suite de l’occupation.

A lire sur Twitter
A lire sur Twitter

Si vous avez participé à cette action, n’hésitez pas à contacter l’équipe de modération pour envoyer un récit à la première personne !

JPEG - 62.8 ko
JPEG - 94.5 ko
JPEG - 24.8 ko
JPEG - 30.9 ko
JPEG - 32.2 ko
JPEG - 27.1 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Bétonisation

Errance Urbaine #22 - Avril 2022

L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces dernières semaines. Au programme ce mois-ci de l’antifascisme, des élections, et des nouvelles des Lentillères.

Qui sème le béton aura la dalle

Samedi 7 mai, une banderole a été déployée sur la grue du chantier immobilier Garden State, avenue de Langres à Dijon.

Articles de la même thématique : Occupation

Sciences Po Dijon occupé : les étudiant-e-s contre l’extrême-droite !

Les étudiant-e-s de Sciences Po se mobilisent cette nuit, et au-delà, pour réaffirmer la nécessité d’un positionnement antifasciste ferme et inconditionnel. Remettre en question collectivement le discours officiel semble essentiel dans une période électorale où les enjeux climatiques et sociaux sont les grands remplacés du débat. Luttons ensemble pour un avenir meilleur !