[Bourbon-Lancy (71)] Non à l’intimidation contre les militants syndicaux

Motion de soutien adoptée par la CAA du SNES Dijon

Au collège Ferdinand-Sarrien de Bourbon-Lancy (71) une responsable syndicale du SNES-FSU, principal syndicat enseignant du second degré, a été convoquée dans le bureau de la principale en présence de trois gendarmes pour avoir été à l’initiative d’une photo prise devant l’établissement montrant une vingtaine de personnes, enseignants et parents d’élèves.

Le préfet de Saône-et-Loire reproche à notre camarade de ne pas avoir déclaré 72h à l’avance ce qu’il considère comme une manifestation.

Le SNES-FSU de l’académie de Dijon dénonce vigoureusement cette mise en cause totalement injustifiée : sortir devant son établissement de manière spontanée pour une photo lors d’une journée de grève ne peut en aucun cas être assimilé à une manifestation non déclarée.

La mise en cause de notre collègue et camarade est une atteinte intolérable à l’action militante et syndicale. Le SNES-FSU de l’académie de Dijon exige que cessent ces pratiques d’intimidation.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Collège

Grèves et blocages dans le secondaire en Bourgogne Franche Comté

Des mouvements de grève et de blocages ont eu lieu dans plusieurs établissements de BFC durant cette semaine pour dénoncer les conditions de reprise des cours et l’incohérence des protocoles sanitaires. Une intersyndicale appelle à la « grève sanitaire » pour mardi 10 novembre.

Articles de la même thématique : Pression - Censure

Manifestation contre la loi sécurité globale mardi soir à Dijon

Plusieurs organisations politiques, syndicales et associatives appellent à manifester contre la loi sécurité globale mardi 24, jour du vote de la loi à l’assemblée nationale. Cette loi liberticide interdit notamment de filmer les policiers en exercice. Elle permet au contraire à ceux-ci d’utiliser des drones de surveillance, la reconnaissance faciale, ou encore d’être armés en-dehors de leur service.

[Chalon-sur-Saône] Manifestons contre la proposition de loi liberticide dite de « sécurité globale »

La LDH, le CNNR 71 et Solidaires 71 appelent ce mardi à une manifestation contre le projet de loi « sécurité globale », un projet de loi liberticide qui généralise les caméras piétons pour les forces de l’ordre en ouvrant la porte à la reconnaissance faciale, légalise la surveillance des manifestations par des drones, et interdit de diffuser des videos des forces de l’ordre.