[Chalon-sur-Saône] Rassemblement de soutien à des militants convoqués au commissariat

Huit personnes sont convoquées en audition libre au commissariat de Chalon jeudi 12 mars à 9h30. Parmi elles : 4 GJ, 2 militants de SUD-Solidaires, un militant de la FSU, et une camarade de l’AG interlutte. Nous appelons à un rassemblement de soutien devant le commissariat.

Suite à l’action du 10 février à Chalon, 8 personnes sont convoquées en audition libre au commissariat de Chalon demain jeudi 12 mars à 9h30. Parmi eux : 4 GJ, 2 militants de SUD-Solidaires, un militant de la FSU, et une camarade de l’AG interlutte.
Nous appelons à un rassemblement de soutien devant le commissariat.

Communiqué de Solidaires 71 et de gilets jaunes du 71

Nous ne sommes pas des délinquants !!!
Non à la criminalisation des manifestants·es avec ou sans gilets !!!
Solidarité avec toutes les personnes convoquées en audition libre au commissariat de Chalon-sur-Saône le 12 mars 2020 à 9h30

Suite à une action militante à la gare de Chalon le 10 février dernier dans le cadre de la mobilisation contre la retraite à points, 8 personnes, syndicalistes et manifestants -es sont convoqué-es au commissariat de Chalon sur Saône.
Face à ce que nous considérons comme une tentative d’intimidation visant à étouffer le mouvement social contre une réforme inique, nous vous invitons à apporter votre soutien aux personnes convoqué-es le jeudi 12 mars 2020 à partir de 9H00 devant le commissariat situé 4 rue du docteur Émile Roux à Chalon.
Notre force c’est la solidarité, notre force c’est la détermination, nous sommes debout, fiers et dignes de ce que nous sommes, fiers de notre combat que nous menons pour un monde meilleur, pour une vraie démocratie au service de toutes et tous, contre toutes les tentatives du gouvernement de nous diviser, de museler toute expression et notamment dans la rue !
Chalon sur Saône le 5 mars 2020



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Contre la réforme des retraites

Réforme des retraites : retour sur une lutte loin d’être terminée

Réalisé à Dijon durant l’hiver dernier, ce documentaire sonore revient sur la convergence qui s’est produite entre les différents acteurs et actrices du mouvement des retraites. L’idée est de comprendre les raisons de cette mobilisation. Qu’est-ce qui a poussé les cheminot.es, les pompier.es, les avocat.es, les infirmier.es, le personnel de l’éducation, les étudiant.es les gilets jaunes et les féministes dans la rue ? Pourquoi et comment toutes ces personnes ont lutté ensemble ?

Le Gang de la Clémentine, récit du mouvement social à Chalon-sur-saone

Le Gang de la Clémentine défraya la chronique pour la première fois au cours de l’hiver 2019-2020, dans la petite ville de Chalon-sur-Saône. Son origine se confond avec celle du mouvement social contre la retraite à points.
Ce récit est une reconstitution des faits qui se déroulèrent au cours de cet hiver.

Après le café serré, l’a(u)ddition

Récit de la journée de mobilisation du 12 mars 2020 à Chalon, contre la retraite par points, Macron, et son monde.

Articles de la même thématique : Répression

Départ de Bernard Schmeltz : il était temps !

La nouvelle est tombée ce mercredi à la sortie du conseil des ministres : le préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et de la Côte-d’Or Bernard Schmeltz quittera ses fonctions le 24 août prochain. L’heure est venue de faire le bilan de ses deux ans et demi de mandat pendant lesquels le futur ex-préfet a fait l’unanimité contre lui.

[Lons le Saunier] Compte-rendus du procès 5G

Lundi 20 juillet, deux hommes étaient jugés à Lons le Saunier, accusés d’avoir incendié une antenne relais téléphonique dans le Jura ainsi que le Mac Do de Champagnole. Les juges, du haut de tout leur mépris de classe, les ont envoyé en prison pour 3 et 4 ans ferme avec mandat de dépot. Récit du procès.

Procès 5G à Lons le Saunier

Ne pas laisser se dérouler les procès contre les saboteurs d’antennes-relais dans l’indifférence.