Conférence sur les violences sexuelles à Dijon à la fin du Moyen Âge

Conférence sur les violences sexuelles à Dijon à la fin du Moyen Âge, Archives départementales de Côte d’Or, 8 rue Jeannin, Mercredi 8 janvier 2020, 17-18h

Les procès criminels dijonnais sont un véritable joyau nous renseignant sur la vie des gens humbles au XVe siècle. Cette communication propose de considérer quelques affaires de violences sexuelles pour saisir la voix des différents acteurs impliqués et comprendre leurs conceptions ainsi que leurs vécus.

Il s’agira donc d’étudier ces violences sous de nombreux angles, allant de leur traitement judiciaire à des aspects plus anthropologiques tels que la sociabilité ou le corps.

Aux Archives départementales de Côte d’Or (8 rue Jeannin, rez-de-chaussée : osez pousser la grande porte verte) :

Mercredi 8 janvier 2020, 17-18h :

Clara Fromageot-Labry (diplômée de Master 2, UBFC) :
« Les violences sexuelles dans les procès criminels de la ville de Dijon (1405-1462) »



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Violences sexuelles

[Besançon] Parce que la Justice ne suffit pas : Soutenons La Meute !

En octobre dernier a eu lieu le procès de Guillaume Dujardin, metteur en scène et professeur en DEUST Théâtre à Besançon, une formation de deux ans post-bac autour du théâtre. Face à lui 10 de ses ancien.nes étudiant.es le poursuivent pour agressions, harcèlements et/ou chantages sexuelles. La force des dizaines de témoignages appuyant ces plaintes et la puissance collective ont amené à la condamnation de Guillaume Dujardin mais ce dernier a décidé de faire appel.