Contre l’expulsion d’un jeune Guinéen scolarisé aux Arcades



La Préfecture a donné l’obligation à Mohamed Camara de quitter le territoire français pour retourner en Guinée, pays qu’il a dû fuir pour aspirer à un avenir meilleur.

  • Le rassemblement est annulé

    Seule une conférence de presse non publique aura lieu.

Jeudi 4 février à midi, manifestation devant le lycée Les Arcades à Dijon pour refuser la décision de la préfecture d’obliger Mohamed Camara à quitter le territoire français pour retourner en Guinée.

Arrivé mineur isolé et non pris en charge dans l’attente de ses papiers, Mohamed est installé depuis maintenant 3 ans à Dijon. Il s’est donné beaucoup de mal pour s’intégrer, ce qu’il réussit avec brio ! Il a appris le français à une vitesse folle aidé de belles âmes qui lui ont tendu la main à son arrivée à Dijon. Il obtient des résultats tout à fait honorables dans son école alors qu’il n’avait pas été scolarisé depuis longtemps. Il a même accepté de repasser son année de CAP pourtant réussie car il ne pouvait pas obtenir le diplôme, toujours dans l’attente de ses papiers...

D’une générosité folle alors qu’il n’a presque rien et d’une extrême bienveillance, Mohamed ne rechigne jamais à la tâche. Il se montre intéressé et investi dans tout ce qu’il entreprend. Il a su faire ses preuves dans son école et dans ses stages et est soutenu aussi bien par ses professeurs que par ses anciens tuteurs et collègues de stage. Il s’est également investi dans une association où il a aidé beaucoup d’autres jeunes.

Mobilisons-nous pour que Mohamed puisse rester en France.
Signons la pétition : Aidons Mohamed Camara et venons nombreux jeudi 4 février pour manifester !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Mineurs scolarisés

Affaire Sato, un premier soulagement

Caractère infondé des accusations de fraude et annulation de l’obligation de quitter le territoire, un premier soulagement permettant ainsi à Sato de reprendre une vie normale auprès de ses proches, ses amis, ses collègues de travail et de formation.

Articles de la même thématique : OQTF - Expulsion

Abrogation urgente de l’OQTF de Issiaka Tiréra

La Préfecture de Saône-et-Loire a décidé depuis le 29 avril 2021 d’obliger Issiaka à quitter le territoire français (OQTF) à cause d’un problème de document d’état civil, alors que le Mali est actuellement en pleine instabilité.

Non à l’expulsion de Salif Traoré !

Salif Traoré vit à Semur-en-auxois. Il est menacé d’expulsion sous prétexte que son acte de naissance ne serait pas valable. Une pétition est en ligne pour le soutenir !