Contre les lois liberticides : marche des libertés à Dijon ce samedi



Ce samedi de nouvelles manifestations auront lieu partout en France contre les dernières lois liberticide : loi « sécurité globale » et loi « contre les séparatismes ». À Dijon un rassemblement aura lieu à 11h devant la Préfecture. Des rassemblements sont aussi prévu à Chalon, Besançon, et dans le Jura.

  • De nouveaux rassemblements annoncés

    De nouveaux rassemblements sont annoncés à Auxerre, Mâcon, et Montceau-les-Mines, ce qui porte à 9 le nombre de rassemblements en Bourgogne Franche-Comté.

Pour les libertés et contre l’arbitraire ce samedi 16 janvier

La coordination #StopLoiSécuritéGlobale appelle à de nouvelles marches des libertés partout en France ce samedi 16 janvier 2021. A Paris, une manifestation est prévue entre place Daumesnil et Bastille.

La proposition de loi dite « Sécurité globale » a été votée par l’Assemblée nationale et poursuit son cheminement parlementaire au Sénat. L’annonce par le gouvernement de la réécriture du texte par une commission indépendante a fait long feu puisqu’elle était tout simplement contraire au principe de séparation des pouvoirs. Une commission sénatoriale a consulté certaines organisations membres de la coordination en leur annonçant que l’article 24 de la loi serait bien réécrit pour être éventuellement introduit dans l’article 18 de la loi dite Séparatisme.

Aucune annonce n’a été faite à propos des articles 21 et 22 concernant la surveillance généralisée par drone et par caméra piéton, ni sur le Schéma national du maintien de l’ordre (SNMO). Le président de la République n’a pas davantage répondu à notre demande de rencontre formulée dans une lettre ouverte envoyée le 14 décembre.
C’est dans ce contexte que la coordination #StopLoiSécuritéGlobale a décidé de poursuivre sa mobilisation contre ces textes liberticides. Elle continuera jusqu’à ce qu’ils soient définitivement abandonnés.
A Dijon rassemblement samedi 16 janvier à 11h devant la préfecture

Ailleurs en Bourgogne Franche-Comté

Auxerre : 11h, Rond-point de Paris
Besançon : 10h30, place de la Révolution
Chalon-sur-Saône : 14h30, esplanade du Port Villiers
Dole : 10h30, place de la sous-préfecture
Lons-le-Saunier : 10h30, place de la Liberté
Mâcon : 15h, esplanade Lamartine
Montceau-les-Mines : 9h30, parvis de l’hôtel de ville
Saint-Claude : 10h30, place de l’Abbaye

Ailleurs en France

Retrouvez les heures et lieux de départ des manifestations et rassemblements sur la carte de la coordination Stop loi "sécurité globale" :



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Videosurveillance

Une cartographie participative de la videosurveillance à Auxerre

L’assemblée populaire d’Auxerre a récemment mis en ligne une cartographie participative des caméras auxerroises. « Les caméras de videosurveillance permettent la mise en œuvre d’une surveillance de masse et d’une surveillance ciblée forcément discriminatoire. Face à ces enjeux de surveillance de masse, la cartographie des caméras est notre première arme. »

Articles de la même thématique : Violences policières

Thinkerflou - Mathieu Rigouste : L’enférocement policier

Invité de marque aujourd’hui dans le format interview de Kawa TV ! C’est Mathieu Rigouste, chercheur indépendant en sciences sociales que nous avons rencontré pour un Thinkerflou exceptionnel. À l’occasion de la réédition de « La domination policière » à La Fabrique, Kawa TV est allé discuter avec lui des liens entre la colonisation, le racisme et la police.

[Théâtre] Petit Paysan Tué

Petit Paysan Tué est une pièce jouée par la compagnie Cipango qui s’inspire de l’histoire vraie d’un paysan de Saône-et-Loire tué par des gendarmes. Voici une brève présentation ainsi que les prochaines dates de la tournée.