[Bourgogne Franche-Comte] 130 nouveaux flics annoncés dans la région



Suite aux annonces de Macron du déploiement de 10 000 nouveaux policiers et gendarmes d’ici à la fin de son quinquennat, la Préfecture de Côte d’Or a annoncé que 22 de ces flics seraient infligés à la circonscription de sécurité publique de Dijon (communes de Dijon, Chenôve, Longvic, Talant et Fontaine-lès-Dijon).
A priori ces effectifs s’ajoutent aux 55 déjà annoncés durant les 12 derniers mois : 30 flics municipaux à Dijon, 5 municipaux à Chenôve, et 20 nationaux sur la circonscription de sécurité publique de Dijon suite aux rixes de juin derniers aux Grésilles.

En tout, près de 130 nouveaux flics devraient être affectés à la région Bourgogne Franche-Comté :

  • 43 à Besançon
  • 24 à Vesoul
  • 22 à Dijon
  • 10 à Belfort
  • 16 à Chalon-sur-Saône
  • 5 au Creusot
  • 5 à Auxerre
  • 2 à Mâcon (annoncés en février)


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Police

Un CRS mutile un père de famille : il est acquitté par la justice

La nausée. C’est le seul sentiment possible après le procès qui a eu lieu pendant trois jours au tribunal de Paris. Une nausée qui ne passe pas. Un CRS qui mutile à vie un père de famille avec une grenade lancée illégalement est acquitté par la justice.

Articles de la même thématique : Répression

Procès de la résistance contre les bassines

Le 5 janvier, 2 personnes accusées d’avoir participé au débâchage de la bassine de Cram-Chamban le 6 novembre 2021 vont être jugées au tribunal de La Rochelle. Le 6 janvier, ce sont 5 personnes dont 3 agriculteurs qui seront jugées au tribunal de Niort pour l’envahissement le 22 septembre de la bassine en construction de Mauze-sur-le-Mignon. Appel à rassemblements de soutien.