[Bourgogne Franche-Comte] 130 nouveaux flics annoncés dans la région



Suite aux annonces de Macron du déploiement de 10 000 nouveaux policiers et gendarmes d’ici à la fin de son quinquennat, la Préfecture de Côte d’Or a annoncé que 22 de ces flics seraient infligés à la circonscription de sécurité publique de Dijon (communes de Dijon, Chenôve, Longvic, Talant et Fontaine-lès-Dijon).
A priori ces effectifs s’ajoutent aux 55 déjà annoncés durant les 12 derniers mois : 30 flics municipaux à Dijon, 5 municipaux à Chenôve, et 20 nationaux sur la circonscription de sécurité publique de Dijon suite aux rixes de juin derniers aux Grésilles.

En tout, près de 130 nouveaux flics devraient être affectés à la région Bourgogne Franche-Comté :

  • 43 à Besançon
  • 24 à Vesoul
  • 22 à Dijon
  • 10 à Belfort
  • 16 à Chalon-sur-Saône
  • 5 au Creusot
  • 5 à Auxerre
  • 2 à Mâcon (annoncés en février)


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Police

Gomni

Vacarme en réunion #1 / Émission du 8 septembre 2013
Mutineries en Eure-et-Loire, historique des squat de migrants à Dijon, retour sur l’expulsion d’une boucherie occupée, boite à outils sur les expulsions de logements occupés sans droit ni titre.

Noyade de Check Camara : le procureur protège la police

Le 7 juillet dernier, Check Camara, 18 ans, se fait courser par la police. Le 10 juillet, il est retrouvé noyé dans le canal de Bourgogne. Lundi 20 novembre, le procureur de la République classe l’affaire Check Camara sans suite.

Répression

Pas d’opinion, pas de délit d’opinion, pas de répression

Articles de la même thématique : Répression

VSA et Jeux Olympiques : Coup d’envoi pour les entreprises de surveillance

Après des mois d’attente, les entreprises chargées de mettre en place la vidéosurveillance algorithmique dans le cadre de la loi Jeux Olympiques ont été désignées. Sans grande surprise, il s’agit de sociétés s’étant insérées depuis plusieurs années dans le marché de cette technologie ou entretenant de bonnes relations avec l’État. Les « expérimentations » vont donc commencer très prochainement. Nous les attendons au tournant.

S IVEP 9 • ¡ Argentina No Se Vende !

L’Actu des Oublié.es s’intéresse cette semaine à l’Argentine, où l’opposition contre le nouveau président d’extrême droite Javier Milei se construit dans l’urgence.