Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

[Dijon] Relaxe pour le militant accusé d’attroupement



Accusé d’attroupement après sommation suite a la manifestation du 5 décembre contre la loi sécurité globale, le gilet jaune et militant FO Frédéric Vuillaume a été relaxé ce jeudi.
Un rassemblement de soutien en présence de gilets jaunes, de membre de FO et d’Amnesty International avait lieu devant la Cité Judiciaire.

JPEG - 654.3 ko
JPEG - 463.2 ko
JPEG - 670.1 ko
JPEG - 928.9 ko
JPEG - 637.1 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Justice

Abolir les prisons ? Rencontre avec Gwenola Ricordeau

Jeudi 6 juin, Gwenola Ricordeau nous présentera son livre Brique par brique, mur par mur, une histoire de l’abolitionnisme pénal. La présentation sera suivie d’un temps d’échange, puis d’un repas et d’une projection de Sur les toits (Nicolas Drolc, 2014).

Articles de la même thématique : Droit de manifester

Pride 2024 : rejet de notre référé-liberté, Pride maintenue !

Le Tribunal Administratif de Dijon vient de rendre sa décision quant à notre référé-liberté qui attaquait l’arrêté préfectoral interdisant une très grande partie du parcours de la PRIDE 2024 à Dijon.
communiqué de Solidaire 21, Dijon, le 1er juin,

Au Sénégal, des visages et des noms sur les morts de la répression

Alors que le pays est entré dans une crise politique inédite qui risque d’aboutir à de nouvelles violences, après l’annulation de l’élection présidentielle par Macky Sall, un collectif de journalistes sénégalais a documenté la répression des manifestations de juin 2023. Le projet « CartograFreeSenegal » retrace l’histoire et les circonstances de la mort d’une partie des 29 victimes recensées.