[Dijon] « La Direction [de la Poste] ment et jette le trouble afin de faire passer la pilule »



Communiqué de l’intersyndicale du 27 janvier 2021

La Directrice annonce la signature de la réorganisation de la PPDC de Dijon des 3 organisations syndicales mobilisées. Ce qui est totalement faux, bien au contraire, tout comme le personnel, la CFCT, SUD et la CGT restent mobilisés !

Une fois de plus la Direction ment et jette le trouble afin de faire passer la pilule d’une réorganisation dont personne ne veut ! L’attitude de la Direction est scandaleuse et inacceptable ! Pour votre information un accord dérogatoire aux régimes de travail a effectivement été signé mais par les organisations CFDT-FO qui ne soutiennent pas le mouvement.

La Direction impose cette réorganisation, elle passe en force sans aucune concertation, ni réelle prise en compte des revendications du personnel et des organisations syndicales. Les négociations sont donc au point mort.

La Direction ne répond pas à nos courriers et à nos demandes de réunions de négociations, la dernière ayant eu lieu le 21 janvier 2021.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Grève des AESH le 19 octobre

Cette année encore, le ministère Blanquer fait sa rentrée auprès des Accompagnant·es d’Elèves en Situation de Handicap avec un cartable bien fourni. Conditions d’emploi et de rémunération précaires, formations quasi inexistantes, généralisation délétère des PIAL et dégradation des conditions de travail sont à nouveau au rendez-vous pour cette rentrée 2021...

Grève et manifestation des sages-femmes

Pour la 4e fois cette année, les sages-femmes CFDT de Côte-d’Or seront en grève. Le 7 octobre, en soutien au mouvement de grève national, elles descendront dans la rue pour défendre leur profession. Mais leur colère dépasse de simples revendications personnelles ou locales. Car des conditions de travail des sages-femmes dépendent le bien-être des femmes qu’elles prennent en charge.

Articles de la même thématique : Services publics