[En images] La manifestation féministe en mixité choisie

Pour la journée internationale des luttes féministes, un beau cortège en mixité choisie a pris les rues de Dijon samedi 6 mars.

À l’appel d’un ensemble de collectifs [1], le 8 mars a eu lieu deux jours avant à Dijon, pour une manifestation en mixité choisie [2] !

Le matin même, la préfecture a déposé un arrêté pour interdire le rassemblement à la place du Bareuzai, point de rendez-vous de la manifestation. Vers 13h30 une dizaine de camion de CRS s’étalait mochement dans la rue de liberté...
Malgré l’étonnement et le stress, les collectifs qui appelaient la manif ont finit par déplacer le rendez-vous place du théâtre.

Vers 14h, on finit donc pas être plusieurs centaines à se réunir autour de la batucada et de la banderole « Mon corps, Mes choix, Nos luttes », celle-là même que des fachos avaient essayé d’arracher lors de la manifestation pour la PMA pour toutes fin janvier. C’est donc d’autant plus chouette de la voir voler au vent en tête de cortège !

Le parcours raccourci à cause de l’occupation policière du centre-ville a quand même été très bruyant et joyeux. Rempli de pancartes, de cri et de chants, avec quelques escales autour des colleurs et colleuses.

Finalement, après quelques lectures et déclarations place du 30 octobre, nous finissons par rejoindre la manifestive place de la République, autour d’un char féministe.

Une belle journée, qui donnait la pêche, et en appelle d’autres !

JPEG - 154.6 ko
JPEG - 115.9 ko
JPEG - 62.5 ko
JPEG - 153.4 ko
JPEG - 186.6 ko
JPEG - 171.4 ko
JPEG - 292.7 ko
JPEG - 309 ko
JPEG - 109.6 ko
JPEG - 178.6 ko
JPEG - 289.3 ko
JPEG - 134.6 ko
JPEG - 68.5 ko
JPEG - 47.5 ko
JPEG - 263.8 ko
JPEG - 313.1 ko
JPEG - 114.2 ko
JPEG - 243.5 ko
JPEG - 288.6 ko
JPEG - 293.1 ko
JPEG - 103.4 ko
JPEG - 279 ko
JPEG - 55.4 ko
JPEG - 318.8 ko
JPEG - 248.2 ko
JPEG - 79.3 ko
JPEG - 236 ko
JPEG - 177.6 ko


Notes

[1Les Rainettes, le Collectif 25 novembre, les Orageuses, les Colleur·euses féministes Dijon, Conscience Nocturne, Solidaires 21, Quartier libre des Lentillères et Espace autogéré des Tanneries

[2On dit souvent « mixité choisie » pour « mixité choisie sans homme cis ». Les hommes cis sont les hommes qui ont été assigné hommes à la naissance et qui s’identifient effectivement à cette identité. La mixité choisie sans hommes cis regroupe donc toutes les personnes qui ne s’identifient pas comme des hommes cis : femmes cis, femmes trans, hommes trans, personnes non-binaires, gouines, intersexes, etc.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

Le principe de division, c’est la race et la classe - Entretien avec Sarah Schulman

Après La gentrification des esprits, les éditions B42 viennent de publier l’essai de Sarah Schulmann Le conflit n’est pas une agression. C’est un livre à plusieurs égards dérangeant, qui bouscule là où il faut et qui permet de prendre de la distance et d’offrir des réflexions nouvelles sur des questions délicates.