Expulsion et occupation sur les campus universitaires de Bordeaux

Ce mardi soir, l’amphithéâtre Gintrac du campus Victoire de Bordeaux, occupé depuis le matin par des étudiants en lutte contre la loi Vidal (qui institue entre autres la sélection à l’entrée en licence), a été évacué par les forces de l’ordre.
Pendant cette expulsion, les policiers ont proférés des insultes racistes et homophobes (« Bande de bougnoules, vous n’êtes que des PD... »), et ont commis des violences entraînant l’hospitalisation de deux étudiants, l’un d’entre eux ayant du être évacué inconscient.
En réaction à cette attaque, un rassemblement de soutien a eu lieu mercredi à 9h, et plusieurs communiqués de la part d’enseignants et de doctorants ont pris position en faveur des étudiants. Par ailleurs, les étudiants de l’Université Bordeaux Montaigne ont décidé d’occuper l’amphithéâtre 700, en soutien à leur camarades du campus Victoire.
Un nouveau rassemblement est appelé jeudi à 8h sur le parvis de l’Université Victoire, et une AG est prévue à 12h30.



Articles de la même thématique : Syndicalisme

Les syndicats ont manifesté contre les réorganisations à La Poste

Ce lundi matin, les membres de l’intersyndicale de La Poste se sont rassemblés rue Joliet devant le site de l’Arquebuse. Ce site, un des 7 de l’agglomération dédiés à la distribution du courrier, devrait fermer prochainement, sa mise au norme étant trop onéreuse. Cette fermeture fait partie d’un plan de réorganisation plus large.

Articles de la même thématique : Université

De la toute puissance des prédateurs haut-placés

Ce texte a été écrit par une ex-doctorante d’une fac de Nancy. Il témoigne des violences qu’elle a subies, comme beaucoup d’autres, de la part d’un professeur haut-placé. Professeur passé par une fac de Dijon. Professeur qui a mené au suicide une autres de ses doctorantes. Puisque leurs paroles n’ont pas été entendues, puisqu’on les a moquées pour la faire taire, il est plus qu’essentiel de diffuser ses paroles largement. Pour que cessent les harcèlements, les abus de pouvoir, les agressions et les viols dans les facs, dans les écoles, et partout !