« Ils sont des nôtres, ils auront leur bac comme les autres »

Retour en images sur la manifestation contre les expulsions de lycéens sans-papiers du jeudi 18 octobre.

La mobilisation du jeudi 18 octobre a consisté en un repas puis une manifestation tout en musique en soutien aux lycéens menacés d’expulsion. L’objectif commun de cette organisation était, une fois de plus, de montrer une détermination et une grande solidarité. Ces élèves qui vivent quotidiennement dans l’incertitude ont droit à un accueil et une éducation digne de ce nom !

JPEG - 1018.7 ko
Les portes s’ouvrent : les lycéen·nes de Simone Weil sont finalement autorisé·es à nous rejoindre

Les attentes des collectifs ont été satisfaites. 350 personnes étaient présentes dans la bonne humeur et prêtes à défendre leurs camarades. Une délégation a été reçue à 17h30 à la Préfecture. Cette rencontre reste positive car les informations sont (à peu près) prises en compte et cont remonter aux autorités concernées. Cependant cela reste stagnant et sans réelles décisions prises.
Cette journée a semblé productive. Nous restons optimistes dans l’idée que ça ne s’arrête pas là.

JPEG - 1014.1 ko
JPEG - 1003.8 ko
JPEG - 1002.6 ko
JPEG - 990.8 ko
Pendant qu’une délégation est reçue à la Préfecture, la manif se termine par un banquet

P.-S.

[Vidéos] CPAM occupée - Quand la police escalade...

Après le passage d’une huissière, les occupants de la CPAM attendent une convocation au tribunal où ils pourront obtenir des délais afin de rester cet hiver. Retour sur la visite impromptue d’une huissière zélée.

12 décembre 2018
Les migrants expulsés de Stalingrad portent plainte contre le procureur et le préfet

Vendredi 5 octobre, une plainte collective a été déposée contre Éric Mathais - procureur de la république - et Bernard Schmeltz - Préfet de région - pour violation de domicile, suite à l’expulsion illégale du squat de Stalingrad.

12 novembre 2018

Articles de la même thématique : Lycée

Gazette (des confiné·es) # 16 - À vélo, féministes et avec les luttes contre l’extrême droite et l’agroalimentaire breton

Cette semaine, on fait un petit tour des appels féministes pour s’organiser, on se motive contre l’extrême droite, contre Parcoursup, contre le numérique obligatoire dans l’enseignement et on s’enjaille à reprendre le vélo. On s’interroge aussi sur la production scientifique : seconde vague ou non ? Municipales ou non ? Et enfin, on soutient les journalistes en lutte en Bretagne contre l’agroalimentaire.

[En images] Le Rectorat muré par les personnels de l’Éducation Nationale en grève

Mercredi 5 février, un rassemblement était organisé par l’intersyndicale de l’éducation nationale devant le Rectorat. Les personnels mobilisés entendaient protester contre la réforme des retraites, contre la réforme Blanquer (avec notamment la mise en place des E3C), et contre les suppressions de postes dans l’académie de Dijon.

Appel à rassemblement contre les E3C

Communiqué départemental intersyndical sur les E3C et les suppressions de postes. Il appelle à un rassemblement le 5 février 2020 à 14h devant le Rectorat, au moment où une audience intersyndicale et inter-établissements sera reçue.

Articles de la même thématique : Accueil des migrants

Suivi de la marche des sans-papiers

La marche des solidarités est partie le 19 septembre de Marseille et Montpellier et passera par Dijon le 8 octobre, avant d’arrivée à Paris et de marcher sur l’Elysée le 17 octobre 2020. Suivi étape par étape, de la grande marche vers la régularisation de toutes les personnes sans papiers !