Julien Odoul ment (encore) sur les jeunes migrants



L’extrême-droite a parfaitement intégré les mécanismes de l’ère "post-vérité" : un mensonge outrancier aura largement le temps de circuler et de s’inscrire dans les esprits avant l’arrivée du "debunkage". Debunkage qui par ailleurs sera forcément moins racoleur et donc moins diffusé.

Quelques mois après avoir menti sur le coût de l’accueil des mineurs non accompagnés Julien Odoul peut donc recidiver, en s’attaquant cette fois-ci aux aides touchées par les jeunes étrangers en apprentissage. Débordé par le large soutien recueilli par plusieurs apprentis guinéens menacés d’expulsion dans la région, le candidat RN aux régionales a en effet tenté d’allumer un contre-feu médiatique en affirmant que « le traitement des migrants apprentis est beaucoup plus valorisant que celui des jeunes de la région ». Il a évoqué « un cumul d’indemnités, de rémunération et la gratuité de l’hébergement », et - étant décidément né avant la honte - s’est permis d’affirmer que « nos jeunes n’ont pas les mêmes privilèges ». Histoire de nous rappeler que l’extrême-droite se nourrit de la guerre entre les plus précaires... [1]

Ce mercredi, les élus du groupe "Notre région d’avance" (centre-gauche), majoritaires au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, ont tenu à dénoncer ces affirmations.
« Ces jeunes sont pris en charge par les Départements au titre de l’Aide Sociale à l’Enfance. Ils sont considérés comme n’importe quel jeune placé, c’est-à-dire qu’ils sont hébergés et peuvent recevoir une allocation.
Tous les jeunes, français ou non, suivis par l’ASE sont aidés selon les mêmes critères. [...]
Par ailleurs, il n’y a pas d’incitation financière à embaucher un mineur non accompagné en apprentissage. » [2]

La campagne pour les élections régionales ne fait que commencer...



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Politique locale

[Besançon] Jean-Philippe Allenbach, prophète du vide

Pour celui qui affirme incarner la voix du « régionalisme », la logorrhée apparaît parfois plus proche des thèses du Front comtois [1] que de celles du RPFC [2]. Connu pour ses mots vifs et son franc parler, le président du MFC [3] Jean-Philippe Allenbach enchaîne toutefois les dérapages depuis quelques années. Après un parallèle douteux entre la candidate EÉLV Anne Vignot et le Maréchal Pétain en juin 2020, c’est la diffusion d’une vidéo aux relents haineux début décembre 2021 qui jette désormais le trouble. Par ce relais d’un contenu islamophobe et fallacieux, les simples bévues jadis fâcheuses prennent une tournure autrement plus avilissante.

La guerre Belfort-Montbéliard ? Plutôt la guerre des mots et la guerre des classes !

Les élus des agglomérations de Montbéliard et de Belfort jouent un « drama » digne des meilleur.es influenceur.ses des « réseaux sociaux ». Ces politiciens ont encore choisi le clash et la médiocrité pour cacher leur incapacité à gérer notre territoire industriel globalement. Devant cette nullité politicienne et l’urgence de virer tous ces parasites, la presse du Crédit Mutuel (L’Est Républicain) décrit tout ceci comme une « guerre ». Décryptage :

Articles de la même thématique : Rassemblement national

Cartographie de l’extrême droite française [mise à jour janvier 2022]

« Nouvelle mise à jour d’une cartographie de l’extrême droite que nous publions régulièrement depuis 10 ans en collaboration avec le site antifasciste REFLEXes, et qui sera peut-être la dernière de notre part : l’atomisation du camp nationaliste, la faiblesse des structures collectives au détriment de la mise en avant d’individus nous obligent à repenser cet outil de compréhension de l’extrême droite. On s’en explique en comparant la première version du schéma à la situation actuelle, tout en vous proposant, comme à chaque fois, un descriptif détaillé de la carte. N’hésitez pas à proposer vos éventuelles corrections et ajouts dans les commentaires. »

[Franche-Comté] Un ex-cadre du RN reconnaît avoir profané trois mosquées

Fin novembre dernier, plusieurs lieux de cultes musulmans avaient été dégradés par des graffiti de croix de Lorraine. L’auteur des tags a été récemment identifié, il s’agit d’un ancien responsable-adjoint de l’organisation de jeunesse du RN et candidat aux dernières départementales. Un exemplaire de Mein Kampf a été retrouvé a son domicile.

[Besançon] Un cadre du Rassemblement National affiche sa proximité avec la mouvance néonazie

Un militant dynamique et déterminé, c’est ainsi que pourrait être présenté Théo Giacone par le « Rassemblement National. » Le jeune comtois est en effet parvenu à s’imposer au parti Lepéniste en deux années, cumulant depuis les candidatures et responsabilités. Sans fausse note, ou presque. Outre l’existence d’une photographie le faisant apparaître grimé façon « Ku Klux Klan », ce sont désormais ses accointances politiques qui posent question. Un relationnel avec la mouvance néonazie vient ainsi d’être établi, par des contacts et l’exhibition d’un étendard « Vandals Besak. »