[Lons-le-Saunier] Manif des gilets jaunes : trois personnes en garde à vue

A la suite des rassemblements de ce samedi, trois personnes ont été arrêtées et placées en garde à vue au commissariat de Lons le Saunier.

C’est sur le quartier populaire de la Marjorie à Lons le Saunier, vers 15h, que les flics sont passés à l’action. Les personnes rassemblées, une vingtaine divisée en deux groupes de dix se sont rapidement fait agresser par un groupe d’une douzainne de flics, qui devant leur peu d’empressement à obtempérer, ont embarqués trois personnes et les ont placés immédiatement en GAV.

Pour l’instant nous ne savons pas où il en sont, nous essayons de mobiliser les soutiens.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Répression

Appel à soutenir F. Vuillaume jeudi 20 mai devant le tribunal de Dijon

Deux ans de harcèlement. L’acharnement se poursuit : Frédéric Vuillaume est maintenant poursuivi pour sa participation à une manifestation contre la proposition de loi «  Sécurité Globale ».  
Chronologie d’un acharnement - deux ans, sept gardes à vue.

Ficher pour mieux régner / Désarmons-les

Compte moral, sommier, registre, répertoire, casier et finalement « traitement de données à caractère personnel » : le vocabulaire est foisonnant pour décrire l’arme de basse intensité qu’est devenu le fichier dans l’arsenal répressif. Le système disciplinaire du capitalisme sécuritaire a toujours eu besoin d’ingrédients techniques pour contraindre les corps indociles à la bonne marche de l’ordre social. Si les fichiers clients ou les « profils » prospèrent aujourd’hui dans le marasme du Big Data, l’État puissant, qu’il soit monarchique, impérial ou républicain, s’est toujours évertué à étiqueter méthodiquement ses sujets afin de préserver son pouvoir de domination.

Articles de la même thématique : Gilets Jaunes

Répression en BFC : deux cas récents

Une militante relaxée à Châlon pour l’affaire de la caricature du commissaire. Un militant bisontin menacé de licenciement par son employeur pour son engagement politique...