Manif contre les violences sexistes/sexuelles : réunion de préparation le 5 novembre !

Après une première réunion le 16 octobre dernier, une deuxième réunion publique aura lieu mardi 5 novembre à 18h pour préparer la manifestation du 23 novembre contre les violences sexistes et sexuelles. La réunion est ouverte à toutes et tous.

Après une première réunion le 16 octobre dernier (une quarantaine de personnes présentes), voici l’heure de la seconde réunion générale pour l’organisation de la manifestation dijonnaise du 23 novembre 2019 !

Si tu n’es jamais venu·e nous voir :
➡️ Viens tout-e seul-e, ou avec des ami-e-s si tu préfères, on pourra t’expliquer ce qu’il s’est passé avant (te donner un compte rendu de la première réunion si tu le souhaites) et tu pourras rencontrer les personnes déjà investies + participer à un groupe de travail si tu es motivé-e !

Si tu nous connais déjà :
➡️ On propose pour cette nouvelle réunion un premier temps en groupe (18h-19h), puis un temps de discussion tou-te-s ensemble à partir de 19h.

La réunion est ouverte à toutes et tous. Si jamais tu es motivé-e pour nous aider à préparer la manif, fabriquer des pancartes, préparer d’autres actions de rue, ou toute autre chose, rejoins-nous !

RDV : Maison des associations, à partir de 18h.

JPEG - 215.6 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Violences sexuelles

[Besançon] Parce que la Justice ne suffit pas : Soutenons La Meute !

En octobre dernier a eu lieu le procès de Guillaume Dujardin, metteur en scène et professeur en DEUST Théâtre à Besançon, une formation de deux ans post-bac autour du théâtre. Face à lui 10 de ses ancien.nes étudiant.es le poursuivent pour agressions, harcèlements et/ou chantages sexuelles. La force des dizaines de témoignages appuyant ces plaintes et la puissance collective ont amené à la condamnation de Guillaume Dujardin mais ce dernier a décidé de faire appel.

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

Il suffira d’une crise

À travers ses bandes dessinées didactiques, Emma fait un point sur les conséquences du confinement sur la charge mentale des femmes.

Désormais on se lève, on se casse... et on s’organise !

2020 est une année de tournant sécuritaire... mais aussi de révolution féministe. En février-mars, nous étions prêt·e·s à sérieusement amocher le patriarcat cis-hétéro, enragé·e·s après la victoire de Polanski aux Césars et les violences policières subies pendant la manifestation du 7 mars à Paris. Malgré la répression gouvernementale, nous ressentons encore les vibrations de ce processus d’émancipation collective, à l’intersection des luttes trans-féministes antiracistes et écolo. La résistance doit continuer !