Mobilisation des AED mardi 19 janvier : un rassemblement prévu à Chalon

Contrats d’un an renouvelable dans une limite de 6 ans, temps partiels parfois imposés, salaires largement insuffisants, temps de formation insuffisant : le ministre doit répondre aux revendications des AED !

Le Ministre doit répondre aux revendications des AED [1]

Communiqué intersyndical CGT-SNES-SNALC-FO-SUD

La journée de grève des AED du 1er décembre a été incontestablement un succès.

Les services de vie scolaire, en première ligne depuis le début de la pandémie pour l’application du protocole sanitaire, sont au bord de l’implosion. Au-delà de la période de crise sanitaire, ces services sont largement sous-dotés et les conditions d’exercice des personnels AED sont inacceptables : des contrats d’un an renouvelable dans une limite de 6 ans, temps partiels parfois imposés, salaires largement insuffisants, temps de formation insuffisant.

Il est temps d’exiger pour ces personnels une amélioration des conditions de travail (diminution du temps de travail, créations de postes supplémentaires, augmentation du temps de formation), une augmentation de salaire, et de vraies perspectives d’avenir, versement des primes REP et REP+.

Dans le cadre du Grenelle, ces personnels ont été complètement ignorés et aucune revalorisation n’est pour l’instant planifiée.

Pour toutes ces raisons, les collectifs AED appellent à une nouvelle journée d’action et de grève le 19 janvier 2021, un préavis de grève a été déposé.

Les organisations syndicales CGT Éduc’action, SNES-FSU, SNALC, SNFOLC, SUD-Éducation soutiennent la journée d’action et de grève du 19 janvier 2021 des personnels AED.

Elles les appellent à se réunir et préparer activement la journée de grève dans l’Éducation du 26 janvier, afin d’exiger des conditions de travail dignes, des postes supplémentaires, une augmentation des rémunérations, l’accès à un plan de formation initiale et continue.

Montreuil, le 13 janvier 2021

Rassemblement à Chalon-sur-Saône, mardi 19 janvier à 10h devant la maison des syndicats.



Notes

[1Assistant·es d’Education

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : AED

Éducation Nationale : une mobilisation pour la revalorisation

L’intersyndicale dénonce le budget voté par le Parlement qui n’est pas à la hauteur des besoins actuels du milieu éducatif. En Côte d’or, cela se traduit même par 113 suppressions de poste dans le 2d degré en 2021. Création de postes, revalorisation des salaires, amélioriation des conditions de travail. La liste des revendications est longue...

La Gazette des confiné·es #11 - Rentrée des demi-classes, 1er mai et sorties sous surveillance

Le 11 mai s’approche, date virtuelle d’une rentrée des classes sous surveillance et dans des conditions flippantes. Les plans du gouvernement et de son conseil scientifiques pour endiguer l’épidémie sont aussi angoissants : ils préfigurent plus des sorties limitées au travail et surveillées à grand renfort d’informatique qu’une véritable libération. Mais avant le 11, concentrons-nous sur le 1er mai !

Articles de la même thématique : Éducation Nationale

Un enfant qui ne va pas à l’école, c’est … extraordinaire !

En France, il y a quelques milliers d’enfants et de parents qui n’ont toujours pas trouvé de bonne raison de se/les soumettre à l’instruction linéaire et formelle de l’éducation nationale. Ils et elles exercent leur droit à la liberté d’instruction inscrite dans toutes les déclarations relatives aux droits humains et dans notre Constitution française.