Nouveau procès des Faucheurs Volontaires à Dijon !



Lundi 4 avril à 13 h30, 6 Faucheurs volontaires de Côte-d’Or comparaissent au TGI de Dijon pour être jugés suite à la destruction d’une parcelle d’essai de colza par une centaine de personnes en 2017 à Villy-le-Moutiers. Rassemblement et pique-nique de soutien devant le tribunal.

Des OGM sont toujours cultivés en France

Procès de 6 Faucheurs Volontaires

Lundi 4 avril à 13h30
Tribunal de Grande Instance 13 Boulevard Clemenceau, 21000 Dijon

En avril 2017, une centaine de faucheurs et faucheuses volontaires d’OGM (FV) ont détruit une parcelle de colza OGM d’expérimentation mis à disposition par un agriculteur auprès de la firme semencière KWS à Villy-le-Moutiers (21). Seuls 6 Faucheurs volontaires domiciliés en Côte d’Or et entendus par la juge d’instruction en 2020 sont convoqués au tribunal ce lundi 4 avril pour être jugés. Les FV revendiquent collectivement cet acte de désobéissance civile [1] comme moyen de lutte pour une agriculture saine, sans brevetage du vivant et sans pesticides de synthèse.
Les Faucheurs et faucheuses volontaires dénoncent la présence des OGM dans les champs et demandent l’application de l’arrêté de la Cour de Justice de l’Union Européenne rendu en juillet 2018 sur les OGM. Cette loi n’est toujours pas respectée en France. Ils dénoncent l’inaction de l’État la mainmise de l’agro-buisness dans la poursuite de la destruction du vivant et décider du sort de l’humanité par une vision court-termiste et financière.

Viens au pique-nique solidaire à midi

Venez les soutenir devant le tribunal et manifester votre opposition aux OGM (importés ou cultivés en France), aux pesticides et au brevetage du vivant. Nous organisons la ventes de produits locaux pour soutenir le mouvement des Faucheurs et faucheuses volontaires d’OGM devant le tribunal.



Notes

[1Art 122-7 du code pénal : Il permet de désobéir à la loi au nom des valeurs supérieures ordonnées pour le bien commun..

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Monde rural

L’agrivoltaïsme en question

L’agrivoltaïsme se répand en France, comme une solution à la crise énergétique et à la crise des revenus agricoles. Voici une critique de ce phénomène qui tend à détourner l’agriculture pour en faire un producteur d’énergie et non de souveraineté alimentaire.

Conférence : Réveiller les esprits antinucléaires

Conférence + discussion proposé par le collectif Comité Centrales revenant sur les résistances en milieu rural et paysan contre le nucléaire, à partir d’extraits du film NOTRE TERRE MOURRA PROPREMENT. Ce film retrace l’histoire des diverses tentatives de l’ANDRA pour imposer son projet de stockage de déchets nucléaires, mis en échec de multiples fois par les luttes locales, avant d’arriver à Bure.

Articles de la même thématique : Justice

Procès de la résistance contre les bassines

Le 5 janvier, 2 personnes accusées d’avoir participé au débâchage de la bassine de Cram-Chamban le 6 novembre 2021 vont être jugées au tribunal de La Rochelle. Le 6 janvier, ce sont 5 personnes dont 3 agriculteurs qui seront jugées au tribunal de Niort pour l’envahissement le 22 septembre de la bassine en construction de Mauze-sur-le-Mignon. Appel à rassemblements de soutien.

Un CRS mutile un père de famille : il est acquitté par la justice

La nausée. C’est le seul sentiment possible après le procès qui a eu lieu pendant trois jours au tribunal de Paris. Une nausée qui ne passe pas. Un CRS qui mutile à vie un père de famille avec une grenade lancée illégalement est acquitté par la justice.