[Le Creusot] Rassemblement de la fonction publique devant l’Alto mardi 6 avril

Mobilisation des trois versants de la Fonction publique contre la casse du service public et la politique antisociale du gouvernement. Un rassemblement aura lieu à l’Alto au Creusot à 14h le mardi 6 avril.

Communiqué CGT, FA-FP, FSU, Solidaires

Le 6 Avril, ensemble, dans l’unité et la convergence la plus large, personnels de la fonction publique, citoyen·es et usager·es
Agissons et proposons un autre avenir pour la fonction publique !
Rassemblement devant l’Alto au Creusot à 14 h

Si la crise sanitaire a de nouveau confirmé le rôle irremplaçable de la fonction publique et de ses agent·es, malgré cela le pouvoir exécutif poursuit sa politique libérale néfaste aux services publics.

C’est pourquoi. l’Union Locale CGT Autun, la CGT services publics, le CGT Educ’Action et les organisations syndicales FA-FPFSU - Solidaires souhaitent construire et élever le rapport de force pour qu’une autre politique soit mise en oeuvre. C’est en ce sens qu’elles appellent à faire du 6 avril une journée d’interventions et d’actions sous toutes les formes.

À cette occasion, ensemble nous revendiquerons :

  • L’abrogation de la loi portant transformation de la fonction publique avec le maintien et le renforcement des commissions administratives paritaires et des comités d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail.
  • La défense et le renforcement du statut général des fonctionnaires fondé sur les principes d’égalité d’indépendance et de responsabilité garantissant aux citoyen·nes et aux usager·es la mise en oeuvre d’un service public impartial
  • L’octroi dans les projets de lois de finances et de financement de la Sécurite Sociale 2022 des moyens budgétaires necessaires à l’accomplissement effectif de toutes les missions dévolues aux trois versants constitutifs de la fonction publique et à la mise en oeuvre de services publics de pleine compétence et de proximité implantés sur l’ensemble du territoire y compris en Outre mer.
  • L’arrêt des suppressions d’emplois, la mise en oeuvre d’un plan pluriannuel de recrutement de fonctionnaires, la titularisation des agents non titulaires.
  • Le dégel immédiat de la valeur du point d’indice, la revalorisation significative des traitements, des salaires, des pensions et des retraites, l’égalité salariale entre les femmes et les hommes et la revalorisation des filières a prédominance féminine. C’est dans ce sens que nos organisations syndicales réitèrent leur demande d’ouverture d’une negociation salariale, dans la fonction publique.

L’égalité dans la fonction publique et la fonction publique comme outil de l’égalité au sein de la société.

Arrêtons de prendre des coups, profitons de cette journée du 6 avril pour lancer un printemps social.

Covoiturage depuis Autun : rendez-vous à 13h00 sur le parking du plan d’eau du Vallon et départ à 13h15 Pour l’Alto au Creusot



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Souris ! Eh ! Une action syndicale sur la détresse psychologique au travail

UNIS-METIS, syndicat membre de Solidaires 21, lance une action syndicale, « Souris ! Eh ! », sur la détresse psychologique au travail. L’action vise à la fois l’accueil et l’accompagnement des victimes, que la prévention et la réparation. Elle mobilise des conseillers du salarié, des défenseurs syndicaux, des bénévoles et une psychologue qui accueille et accompagne les victimes dans le cadre d’ateliers ou de rdv individuels.

Articles de la même thématique : Services publics

Menu unique sans viande : attention a l’indigestion !

Communiqué de presse de Sud Collectivités Territoriales de la Ville de Lyon suite à la polémique actuelle sur les menus sans viande dans les écoles lyonnaises. Cette fausse polémique ne doit pas nous faire oublier que le vrai problème aujourd’hui est la condition de travail des agents des écoles.