Repas de soutien au potager collectif des Lentillères


Quartier Libre des Lentillères

Le Pot’Col’Le organise un repas de soutien, ce mardi 19 juin, au café Chez-Nous 18 rue Quentin à Dijon, à partir de 19h30 avec comme slogan :

"Contre les salades de Dijon métropole, entartons les bétonneurs !
Tartes et salades du jardin à prix libre... "

Le Pot’Col’Le organise un repas de soutien, ce mardi 19 juin, au café Chez-Nous 18 rue Quentin à Dijon, à partir de 19h30 avec comme slogan :

"Contre les salades de Dijon métropole, entartons les bétonneurs !
Tartes et salades du jardin à prix libre... "

L’alchorale devrait être présente pour pousser la chansonnette.

Ce devrait donc être une soirée tartes, chansons, salades, desserts et
canons...

Viendez donc !



Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Programme perpétuel des Lentillères

Envie d’arreter le capitalisme ? De faire du pain ? Ou d’en apprendre plus sur les zappatistes, de faire du maraîchage, d’écouter un bon concert de punk, de réparer ton vélo, d’apprendre à conduire dans une auto-école buissonière ? Voici toutes les activités rejoignables du quartier libre des Lentillères ! Dans ce programme perpetuel de l’année 2024, les collectifs du quartier t’expliquent comment et pourquoi les rejoindre.. à toi de jouer !

[Moirans-en-Montagne] La Fête aux Quarrés : Stopper le béton, jardiner ensemble

Dimanche 14 avril dès 11 heures — 2e rond-point du contournement de Moirans-en-Montagne (39) — Grande journée pour des jardins partagés et la sauvegarde des Quarrés
Cantine conviviale à midi, marché paysan, visites et inventaires naturalistes, prises de parole, atelier photo, grimpe dans les arbres, balades à dos d’âne, chorales, concert et bal trad’…

Articles de la même thématique : Agriculture bio

Création d’une ferme solidaire et autogestionnaire

Nous sommes un collectif réuni au sein d’une association exploitante agricole dénommée Caracol, installée dans le parc naturel régional des Causses du Quercy (département du Lot, Occitanie). Parce que nous souscrivons à l’idée que « l’impossibilité d’accéder à la nourriture est une violence qui s’exerce contre les plus pauvres » (Bénédicte Bonzi, 2023), nous avons débuté la création d’une ferme en maraîchage biologique dont le produit sera distribué par une caisse autogérée de sécurité sociale de l’alimentation. Article en partie paru sur IAATA.