Sale temps pour les capitalistes : Rabasse.info rejoint le réseau Mutu pour relayer les luttes de Franche-Comté !

Appel à un comité d’accueil pour la venue de Yaël Braun-Pivet



Yaël Braun-Pivet vient à Dijon ce vendredi, constituons un comité d’accueil digne de ce nom !

La présidente de l’assemblée nationale Yaël Braun-Pivet, viendra visiter un ESAT à Quétigny vendredi 2 juin dans l’après-midi.

Un ESAT c’est un établissement et service d’aide par le travail, ils remplacent aujourd’hui les anciens CAT (centre d’aide par le travail).
Autrement dit ce sont des structures où le code du travail n’existe pas réellement, des structures où souvent on profite de la situation de handicap des personnes pour les exploiter sous couvert de réinsertion par le travail.

Après avoir participé à casser notre système de retraite, Yaël Braun-Pivet va venir faire la promotion d’un modèle de travail dégueulasse. Elle serrera deux, trois pognes et fanfaronnera devant des personnes exploitées qui seraient mieux en week-end qu’à l’écouter se pavaner.

Ecouter justement c’est un mot qui n’a pas dû rentrer dans le vocabulaire de la présidente de l’assemblée au vue de son attitude face à la rue.
Il serait pourtant temps qu’elle nous entende, pour cela nous allons l’accueillir ce vendredi 2 juin à 15h 3 Impasse de Montbouchard, 21800 Quetigny

On lâche rien face à ses nantis

PNG - 899.5 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Macronisme

Imaginons ce qui est en train de se produire

L’extrême droite n’est pas le nom d’un parti, mais celui d’une pratique du pouvoir.
Aux Tanneries, entre orga de soirées, discussions et ateliers D.I.Y on reste sérieusement vigilant.e.s face à la tournure que prend le pouvoir gouvernemental en place.

Articles de la même thématique : Contre la réforme des retraites (2023)

Conflit de classes inversé, l’épine dans le pied des luttes sociales

Hiver 2023, mouvement social contre la réforme des retraites. Fonctionnaires, salarié·e·s d’entreprises publiques, étudiant·e·s sont en grève et dans la rue. Caissier·ères, ouvrier·ères du bâtiment, femmes de ménage, livreurs deliveroo et autres salarié·e·s de la « deuxième ligne » sont au taf. Les classes moyennes peuvent-elles faire seules la révolution ?