Près de 250 personnes en assemblée générale à l’Université de Bourgogne

Ce jeudi, une assemblée générale a rassemblé près de 250 personnes à l’appel des syndicats du personnel et des étudiant·es mobilisé·es contre la loi Vidal

Près de 250 personnes se sont réunies sur l’esplanade Érasme ce jeudi midi. Étudiant·es et personnel de l’université de Bourgogne, ils répondaient à l’appel unitaire des syndicats du personnel à se réunir en Assemblée Générale contre la loi ORE, dite « loi Vidal ». Cette loi, qui mobilise depuis plusieurs mois dans la plupart des universités françaises est principalement décriée en tant que mise en place mal déguisée d’une forme de sélection à l’entrée en licence.

Mobilisations étudiantes en France : pourquoi ?

Faisant partie des milliers d’étudiant·es qui se sont mobilisé·es ces dernières semaines partout en France contre les réformes du gouvernement actuel sur l’éducation, j’aimerais partager avec vous tout ce que j’ai appris sur ces lois pendant la semaine...

12 novembre

Après plusieurs allocutions et tours de paroles, les personnes présentes ont voté une série de revendications parmi lesquelles l’abrogation de la loi ORE, l’augmentation des moyens accordés à l’université, et la fin de la répression sur le campus.

JPEG - 430.1 ko
JPEG - 406.4 ko
Le communiqué complet des revendications de l’AG
PDF - 181.5 ko

Prochaine assemblée générale lundi 30, à 12h, esplanade Érasme.


P.-S.