Affaires « Ressources » : une condamnation importante et attendue



Le dénouement de la longue bataille judiciaire concernant l’association Ressources (et sa liquidation judiciaire) est enfin arrivé. Communiqué de presse de Solidaires 21.

Notre organisation syndicale se félicite de la condamnation du président de l’association et de la directrice de celle-ci pour abus de confiance et de faux et usage de faux. En effet, l’ex-président, Didier Proriol, vient d’être condamné à six mois de prison avec sursis et 10 000 euros d’amende, quant à l’ex-directrice, Armelle Carrasco, sa sentence est de 8 mois de prison avec sursis, 10 000 euros d’amende et une interdiction de gérer toute entreprise pendant 10 ans. Nous aurions souhaité, dans ce cas présent, que le Ministère Public soit suivi dans ses réquisitions où les peines demandées étaient bien plus lourdes pour notre duo de magouilleur.euse !

Lorsque « l’affaire Ressources » a éclaté en 2018, notre organisation syndicale a été au soutien des salarié.es dès le début, dans une affaire tentaculaire et aux étonnantes ramifications. Notre organisation syndicale a soutenu l’occupation par les salarié.es des locaux de l’association, a organisé une manifestation devant la DIRRECTE (actuelle DREETS) et a mené une opération escargot de Dijon à Nuits-Saint-Georges pour soutenir les salarié.es face à des patrons véreux !

Si notre organisation syndicale ne peut que se féliciter d’une condamnation qui apparaît comme évidente dans ce dossier, nous ne pouvons-nous empêcher d’avoir une pensée émue et solidaire pour l’ensemble des salarié.es, victimes ici d’une direction abjecte ! Cette affaire a ruiné la vie de plusieurs salarié.es. Dès lors, la condamnation apparaît comme un minimum et nous espérons que les patrons comprennent le signal envoyé par cette décision de justice. Par ailleurs, nous tenons à souligner et regrettons, que dans cette affaire, les pouvoirs publics n’ont été que peu inquiétés dans le suivi des fonds publics versés à cette association.

Encore une fois, notre organisation tient à rappeler le combat et la dignité des 42 ex-salarié.es de l’association « Ressources » !

Face aux patrons voyous, soyons solidaires !

Le siège de l’association Ressources occupé par ses salariés

Depuis ce mardi matin, le siège de l’association Ressources est occupé par ses salariés, qui comptent bien y rester nuit et jour tant qu’ils n’auront pas obtenu satisfaction. Cette association, qui oeuvre à la réinsertion professionnelle depuis 1997, est aujourd’hui en cessation de paiement, mettant en danger l’emploi de plus de 40 salariés.

1er juillet 2022
Association Ressources : une opération escargot annoncée pour le 1er septembre

[Changement de programme : l’action initialement prévue pour le samedi 1er septembre est reportée au samedi 8] Dans un communiqué, les délégués du personnel de l’association Ressources, dont les 42 salarié·es sont menacé·es par la mise en liquidation judiciaire de l’association, annoncent qu’une opération escargot aura lieu le 1er septembre entre Dijon et Nuits-Saint-Georges. Un rassemblement est également annoncé le 24 septembre 2018 devant le Conseil Municipal de Nuits-Saint-Georges.

17 septembre 2018


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

[Montbéliard] Frédéric Vuillaume encore en garde à vue pour avoir manifesté

C’est devenu malheureusement une habitude. Priver de liberté une personne pendant 16 heures pour avoir essayé d’exercer l’unique droit qui fait la différence entre un état autoritaire et une démocratie : le droit de manifester. Cela s’est passé à Montbéliard, lors de la venue du premier ministre, Gabriel Attal.

[Longvic] Débrayage à Kalhyge

La mutuelle MNH, actionnaire principal de la blanchisserie Kalhyge, décide de s’en séparer. Dans la foulée, les employés décident de débrayer pour expimer leur préoccupation face à cette situation.

Articles de la même thématique : Justice

Appel à rassemblement en soutien à Julien Assange

Les 20-21 février, la Haute Cour britannique examinera la recevabilité de l’ultime appel de Julian Assange au Royaume-Uni pour empêcher son extradition vers les États-Unis, où il risque jusqu’à 175 années de prison pour espionnage.

La France condamnée pour la nasse du 21 octobre 2010, et après ?

La CEDH a rendu aujourd’hui 08/02/2024 son verdict sur l’affaire de la nasse du 21 octobre 2010.
Après 13 ans de bataille juridique et militante, si la France a été condamnée à payer 1 714,28 euros aux requérants, la décision n’est pas une victoire politique.