[Auxerre] Emballer Martine pour taxer les ultra-riches


Yonne

Mercredi 16 février, un petit groupe d’activistes de l’Assemblée Populaire d’Auxerre ont rendu une petite visite à Martine, notre locker Amazon préféré - oui, oui les lockers Amazon ont des prénoms...

Le locker a été intégralement emballé pour entraver son activité avec plus de 300 autocollants dénonçant l’enrichissement des plus riches lors de la crise sanitaire dont Amazon n’est que le symbole.

JPEG - 318.2 ko

La campagne présidentielle mobilise les médias, aucun débat de fond ne fait jour pour dénoncer l’enrichissement indécent des plus riches alors que la crise sanitaire impactait la population.
Alors qu’on nous parle encore et toujours de rembourser le « quoiqu’il en coûte », nous continuons de revendiquer la justice sociale et la justice fiscale.
Ceux qui se sont enrichis lors de la crise sanitaire doivent payer pour cette crise.
Le peuple n’a déjà été que trop souffert cette crise y compris lors de la « reprise » qui voit la flambée des prix de l’énergie tout en favorisant encore les profits de ceux que nous dénonçons.

JPEG - 309.9 ko

Taxons les ultra-riches et les profiteurs de la crise sanitaire pour la payer.

Pour l’Assemblée Populaire d’Auxerre.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Précarités

Entraide alimentaire : pérenniser notre action

Chaque lundi, le collectif La Bancale propose un moment de cuisine collective avec et pour les personnes en situation de grande précarité ainsi que les livreur·euse·s à vélo. Au menu : lutter contre l’insécurité alimentaire et l’isolement social par la préparation et la distribution de repas au centre-ville de Dijon.

Articles de la même thématique : Consommation

Dijon, cité de la gastronomie et de l’incitation à la malbouffe

Sérieusement, est-ce que des publicités pour Mc Donald, Quick, Heineken et autres hamburgers ont leur place dans une « cité de la gastronomie » ? À regarder les rues au quotidien, il serait plutôt judicieux de parler de « Dijon, cité de la gastro »...

S2 E16 - Tout le monde déteste Amazon

Tous les deux lundis, l’Actu des Oublié.e.s évoque une lutte dans le monde. Cette semaine, on s’intéresse aux luttes contre la multinationale tentaculaire Amazon.