[Besançon] Manifestation contre les violences faites aux femmes


Doubs

Pour une écoute de la parole des femmes, pour faire progresser la parole des victimes dans les instances de l’État...
Lors d’abus sexuel, de viol, de harcèlement, d’inceste, des violences physiques ou psychologiques...
Par la famille, les collègues, les insitutions médicales, policières et judiciaires.

JE TE CROIS

Samedi 21 novembre 2020
15h place des droits de l’homme

3919 violence femmes info (ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h) + 114 : pour donner l’alerte par SMS en cas de violences familiales
Important : « Les femmes victimes de violences n’ont pas besoin d’attestation pour sortir et fuir le conjoint violent. » (Elisabeth Moreno, ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes. 30/10/2020)
Sur Besançon vous pouvez aussi contacter Solidarité Femmes Besançon (03 81 81 03 90, www.solidaritefemmes25.org)

JPEG - 171.1 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

[Besançon] Polémique autour du concert de « Guerilla Poubelle »

Le venue du groupe français de punk-rock à Besançon n’a pas fait l’unanimité, les protestations se multipliant à l’approche du concert qui s’est finalement tenu vendredi 24 juin. En cause, les accusations d’agressions sexuelles visant le chanteur et guitariste Till Lemoine. Plusieurs groupes féministes espéraient une déprogrammation pure et simple, qu’ils n’ont pu obtenir devant le « choix assumé de maintien » par l’établissement « l’Antonnoir. »

Articles de la même thématique : Sexisme(s)

[Livre] L’intolérable du présent, l’urgence de la révolution

Dans ce livre, Maurizio Lazzarato essaie d’interroger comme élément fondamental le passage de la lutte de classes (en tant que conflit entre capital et travail) aux luttes de classes plus récentes, qui s’ouvrent à des parcours pluriels : luttes sociales, sexuelles, de genre, de race.

Le buste d’Henriette de Crans vandalisé : Une violence faite à toutes les femmes !

Henriette de Crans fut la première femme condamnée pour sorcellerie et à avoir été brulée vive à Besançon. Le 20 novembre dernier, lors de la manifestation contre les violences faites aux femmes un buste à son effigie a été inauguré par la maire de Besançon. Dans la nuit de lundi à mardi, cette statue a été vandalisée. Plusieurs croix gammées ont été retrouvées à proximité de la statue.