Les Faucheurs Volontaires d’OGM passeront-ils le réveillon au Tribunal ?



Trois faucheurs volontaires d’OGM sont convoqués pour un interrogatoire devant la juge d’instruction le 30 décembre. Appel à rassemblement.

Le 15 Avril 2017, une centaine de Faucheuses et Faucheurs Volontaires d’OGM ont neutralisé et revendiqué le fauchage d’une plate-forme d’essais de variétés de colza de la firme semencière KWS à VILLY-le-MOUTIER, près de BEAUNE (21).

6 Faucheurs de Côte-d’Or sont convoqués pour un interrogatoire en 1re comparution, devant une juge d’instruction au Tribunal de Dijon : 3 sont passés le 24 novembre, et 3 ce 30 décembre. Ils entendent confirmer leur participation, mais faire valoir leur droit au silence dans l’attente de la reconnaissance de la nature collective de cette action. En effet, il est anormal que ces 6 citoyens soient rendus seuls responsables, alors qu’une centaine de lanceuses et lanceurs d’alertes a revendiqué officiellement cette action, en remettant sur place une liste aux autorités.

Les Faucheuses et Faucheurs Volontaires rappellent que la France est toujours dans l’illégalité, pour non-respect des obligations que lui impose le Conseil d’État, suite à l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union Européenne.

Ces victoires juridiques confirmaient que, depuis 2001, les nouvelles variétés issues de mutagénèse appliquée sur des cellules végétales cultivées in vitro produisaient bien des OGM, et devaient donc être évaluées, tracées et étiquetées OGM. Le gouvernement français disposait de 6 à 9 mois de délais pour appliquer ces mesures, mais il n’a toujours pas obtempéré. Les Faucheuses et Faucheurs Volontaires dénoncent cette inaction des pouvoirs publics et restent déterminé.e.s à poursuivre leurs actions, afin de contraindre le gouvernement à remplir ses obligations et sa mission de protection de la population, des paysans et de l’environnement.

Les Faucheuses et Faucheurs Volontaires continueront d’informer citoyen.ne.s et élu.e.s et soutiennent toute action visant à interdire la dissémination des OGM dans les champs et dans les assiettes.

Rassemblement de soutien le 30 Décembre 2020 dès 9 h 15, devant le Tribunal, 13 Bd Clemenceau.

www.faucheurs-volontaires.fr

PDF - 155.2 ko
Le tract


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Campagnes

Présentation de la lutte à la Clusaz

Jeudi 01 Septembre - 19h après le marché - Grange Rose des Lentillères - Soirée présentation de la lutte de La Clusaz et des Grondements des Cimes avec une personne engagée dans cette lutte contre l’aménagement marchand de la montagne.
Nous en profiterons également pour faire le point sur l’action des soulèvements de la terre contre les mega bassines qui aura lieu cet automne dans le Marais Poitevin.
https://lessoulevementsdelaterre.org/blog/pas-une-bassine-de-plus

Articles de la même thématique : Justice

« Le droit des communs » - Intervention de Sarah Vanuxem

Retranscription d’une conférence de Sarah Vanuxem dans le cadre du séminaire « Fragmenter l’urbain » qui s’est tenu en avril 2019 aux Tanneries. Elle revient sur les possibilités d’aller chercher dans le droit des manières de redéfinir juridiquement la propriété de la terre.