[Saulieu] Meeting de Zemmour samedi



Éric Zemmour a prévu un meeting de campagne à Saulieu le samedi 12 février à 15h.

Meeting
Après l’échec d’une première tentative de meeting à Dijon et une réunion discrète de ses partisans mise en lumière par une mobilisation le 29 janvier, il semble qu’Éric Zemmour renonce à la capitale régionale. Il se replie sur la petite ville de Saulieu pour tenir son meeting dans l’espace Jean Bertin-Forail le samedi 12 février à 15h. Le choix de Saulieu n’a rien d’étonnant quand on sait que Marine Le Pen y est arrivée en tête au premier tour de l’élection présidentielle de 2017. La municipalité a validé la tenue du meeting et loue la salle à l’équipe de Zemmour.

Soutiens
À l’échelle de la région, le parti de Zemmour est coordonné par Franck Gaillard, maire de Chaume-et-Courchamp, assisté par Maurice Monnier. Les responsables départementaux sont Damien Cantin en Côte-d’Or, Pascale Perrichon dans le Doubs, Richard Fichet dans le Jura, Jean-Philippe Raffa en Saône-et-Loire, Marc Mantovani en Haute-Saône, Emmanuel Berthelin dans l’Yonne, Patrick Frison dans la Nièvre et Serge Quatreville pour le Territoire de Belfort. Parmi la cinquantaine de parrainages que Zemmour a déjà obtenu, cinq proviennent d’élus de Côte-d’Or – dont Loup Bommier, maire de Gurgy-le-Château – un de Haute-Saône et deux de Saône-et-Loire. Pour Génération Z, le référent régionale est Jürgen Till et le responsable départemental Antoine Camus, conseiller municipal de Saint-Apollinaire.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Fascisme

Errance Urbaine #22 - Avril 2022

L’actualité vue par les rues de Dijon et alentours ces dernières semaines. Au programme ce mois-ci de l’antifascisme, des élections, et des nouvelles des Lentillères.

Articles de la même thématique : Politique française

Pour un 1er mai offensif

Sans grande surprise, la mascarade électorale a confirmé le chantre du néo-libéralisme autoritaire dans sa fonction.

Sciences Po Dijon occupé : les étudiant-e-s contre l’extrême-droite !

Les étudiant-e-s de Sciences Po se mobilisent cette nuit, et au-delà, pour réaffirmer la nécessité d’un positionnement antifasciste ferme et inconditionnel. Remettre en question collectivement le discours officiel semble essentiel dans une période électorale où les enjeux climatiques et sociaux sont les grands remplacés du débat. Luttons ensemble pour un avenir meilleur !