Marche pour les droits des jeunes étrangers

Face aux situations dramatiques des jeunes étrangers que les services de la préfecture condamnent au désespoir et à la clandestinité, ce communiqué est aussi un appel à venir les soutenir au lycée et dans la rue jeudi 13 juin.

Nous, jeunes étrangers, vivant, étudiant, travaillant depuis plusieurs années en France, sommes en danger d’être à la rue et expulsés.
La préfecture nous refuse de plus en plus catégoriquement le droit au séjour, aux études, au travail.
Ils exigent des papiers impossibles à obtenir.
Ils contestent l’authenticité des documents de nos pays et refusent systématiquement de prendre en compte ceux obtenus.
Ils ne tiennent pas compte des soutiens que nous recevons de nos éducateurs, enseignants, employeurs.
Nous , jeunes étrangers, demandons la délivrance de titres de séjour avec droit au travail pour pouvoir vivre dignement.

JEUDI 13 JUIN 2019
Départ à 14h du lycée du Castel
Rassemblement à 16h devant la préfecture

Un collectif de jeunes étrangers soutenus par
Le Collectif soutien asile nord 21 / Amnesty international Semur en Auxois/ CCFD Terre solidaire / Emmaüs Planay / - Ligue des droits de l’Homme, sections de Châtillon sur Seine et Montbard Auxois / MJC André Malraux de Montbard / RESF / Secours catholique / Le collectif de soutien aux demandeurs d’asile et migrants / ACAT Dijon / Action Catholique Ouvrière / AGIRabcd 21 / Amis de la Confédération Paysanne/ Amnesty International Dijon /Association des Paralysés de France/
ATTAC 21 / ATMF Dijon / CFDT 21 / CGT 21 /CCFD Terre Solidaire/Clubs UNESCO /CNT 21 /Collectif du collèges les Lentillères/ Collectif du lycée d’accueil inter-national du Castel / Confédération paysanne/ CSF / Espace Autogéré des Tanneries / Euphorbe en Illabakan / FCPE / FSU 21 /
LVN personnalistes et citoyens / Ligue des Droits de l’Homme / MAN /Mouvement de la Paix/ MRAP / Pastorale des Migrants / RESF 21 /SAF /SNES FSU/ SOS Refoulement / SOS racisme / Solidaires / Solidarité afghane /Sud santé sociaux/ UJFP / UNEF/ Tends la Main / Urgence Solidaire / Cimade / Ligue de l’Enseignement

Et une pétition toujours d’actualité si vous ne l’avez pas encore signée

pour-le-droit-à-la-formation-et-au-séjour-des-mineurs-isolés
<https://www.change.org/p/pour-le-dr...>

Ces jeunes ont besoin de vous pour que leur droit à la formation soit respectée.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Lycée

Gazette (des confiné·es) # 16 - À vélo, féministes et avec les luttes contre l’extrême droite et l’agroalimentaire breton

Cette semaine, on fait un petit tour des appels féministes pour s’organiser, on se motive contre l’extrême droite, contre Parcoursup, contre le numérique obligatoire dans l’enseignement et on s’enjaille à reprendre le vélo. On s’interroge aussi sur la production scientifique : seconde vague ou non ? Municipales ou non ? Et enfin, on soutient les journalistes en lutte en Bretagne contre l’agroalimentaire.

[En images] Le Rectorat muré par les personnels de l’Éducation Nationale en grève

Mercredi 5 février, un rassemblement était organisé par l’intersyndicale de l’éducation nationale devant le Rectorat. Les personnels mobilisés entendaient protester contre la réforme des retraites, contre la réforme Blanquer (avec notamment la mise en place des E3C), et contre les suppressions de postes dans l’académie de Dijon.

Appel à rassemblement contre les E3C

Communiqué départemental intersyndical sur les E3C et les suppressions de postes. Il appelle à un rassemblement le 5 février 2020 à 14h devant le Rectorat, au moment où une audience intersyndicale et inter-établissements sera reçue.

Articles de la même thématique : Accueil des migrants

Suivi de la marche des sans-papiers

La marche des solidarités est partie le 19 septembre de Marseille et Montpellier et passera par Dijon le 8 octobre, avant d’arrivée à Paris et de marcher sur l’Elysée le 17 octobre 2020. Suivi étape par étape, de la grande marche vers la régularisation de toutes les personnes sans papiers !