Neufs mouvements pour une cavale - Spectacle en hommage à Jérome Laronze


Saône-et-Loire

« Si la Grèce antique avait ses rites et ses croyances, aujourd’hui, au nom de quels dieux sur l’autel de quelles valeurs m’a-t’on promis l’hécatombe ? » Jérôme Laronze

Un spectacle de théâtre se tient samedi 21 septembre à Gigny, près de Laignes, et retrace la vie et l’assassinat de Jérome Laronze, tué par la police il y a un an et demi.


Le 20 mai 2017, veille de l’élection présidentielle, un gendarme tue Jérôme Laronze, 36 ans, éleveur d’une centaine de vaches à Trivy (Saône-et-Loire), au terme de neuf jours de cavale transformée en chasse à l’homme.

Fervent défenseur d’une agriculture privilégiant la défense du vivant et militant contre le puçage et la traçabilité des animaux, Jérôme était depuis quelques années dans le collimateur de la D.D.P.P (Direction Départementale de la Protection des Populations). Le 11 mai 2017, Jérôme prend la fuite à la suite d’un contrôle sanitaire, sans qu’aucune violence n’ait été commise, avant d’être abattu neuf jours plus tard par trois balles de la gendarmerie, au volant de sa Toyota.

L’affaire ne retient pas l’attention des médias.

​Cet événement croise la trajectoire d’écriture de Guillaume Cayet, qui a déjà consacré un texte au monde paysan avec Dernières pailles (Éditions Théâtrales, 2016). Après de nombreux échanges avec Jean-Paul Ozon, agriculteur bio auvergnat, et Marie-Pierre Laronze, sœur de Jérôme, Guillaume écrit un texte, sous la forme d’un monologue, où une sœur -possible Antigone contemporaine- réclame un procès pour son frère, dans une affaire policière risquant d’être classée en non-lieu. Un monologue en neuf mouvements, où il est question de colère, de normes agricoles, de violences policières, d’injustice, et de transformer le deuil en révolte.


Entrée : 5 euros
Le spectacle est suivi d’un débat et de pizzas.
Plus d’informations :
https://ledesordredeschoses.wixsite.com/ledesordredeschoses/9-mouvements-pour-une-cavale



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes paysannes

Appel à l’action – #17April : Journée internationale des luttes paysannes

Le 17 avril, nous [Via Campesina] marquons la Journée internationale des luttes paysannes, notre journée d’action annuelle qui nous réunit pour commémorer le massacre d’Eldorado do Carajás [1] en 1996 et honorer la résistance des paysan·nes du monde entier qui persistent dans leur lutte pour la justice sociale et la dignité.

Soirée sur les semences

Soirée conviviale sur les semences ! Rencontre avec les associations Graine de Noé, La Graine et le potager, Du vert dans la ville & Conférence gesticulée de Stéphanie Felix : La graine, le concombre et le Monopoly.

Création d’une ferme solidaire et autogestionnaire

Nous sommes un collectif réuni au sein d’une association exploitante agricole dénommée Caracol, installée dans le parc naturel régional des Causses du Quercy (département du Lot, Occitanie). Parce que nous souscrivons à l’idée que « l’impossibilité d’accéder à la nourriture est une violence qui s’exerce contre les plus pauvres » (Bénédicte Bonzi, 2023), nous avons débuté la création d’une ferme en maraîchage biologique dont le produit sera distribué par une caisse autogérée de sécurité sociale de l’alimentation. Article en partie paru sur IAATA.

Articles de la même thématique : Théâtre

La diversité est-elle une variable d’ajustement ...

Sous le haut patronage du ministère de la Culture, de la Francophonie et de la Diversité, trois écrivains de théâtre, Amine Adjina, Gustave Akakpo et Métie Navajo, sont invités à présenter une conférence intitulée La diversité est-elle une variable d’ajustement pour un nouveau langage théâtral non genré multiple et unitaire ?

Chalon dans la quoi ?

Rétrospective du festival Chalon dans la rue 2023. Réflexion sur la gestion du festival, les présences policières, la reprise de nos espaces : la rue !