Dijon soutient Bure !

Appel à se rassembler le mercredi 27 juin à 19h place du Bareuzai, en soutien aux opposant·es à Cigéo interpellé·es la semaine dernière aux environs de Bure et en région parisienne.

Nous Dijonnais, Dijonnaises, conscient·es de la place que nous avons en tant qu’habitant·es d’une ville proche de Bure dans la lutte contre l’immense projet industrialo-nucléaire CIGÉO, et en solidarité avec les hiboux et chouettes perquisitionné·es, arrêté·es, et accusé·es « d’association de malfaiteurs » la semaine dernière, nous appelons à un rassemblement mercredi 27 juin à 19h place du Bareuzai.

Nous ne laisserons pas l’État écraser Bure.
Nous ne laisserons pas le projet CIGÉO se réaliser.

Venez nombreux·ses en combinaison anti-nucléaire (combinaison anti-poussière, masque...) avec de quoi faire du bruit et avec des pancartes. Ce rassemblement prendra une forme différente de d’habitude...

Ce rassemblement répond à l’appel de nombreuses « personnalités » et des associations Bure stop, CEDRA, EODRA et Réseau sortir du nucléaire : https://www.politis.fr/articles/2018/06/tribune-avec-bure-nous-sommes-toutes-et-tous-des-malfaiteurs-39036/


P.-S.


Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Véloroute de Vézelay : un projet qui n’a pas de sens

À Vézelay (89), un vaste projet de véloroute est porté par la communauté de communes de l’Avallonais–Vézelay–Morvan (CCAVM). Derrière un projet qui se présente comme écologique - une piste cyclable - le collectif du Bois de Malappris dénonce la destruction d’espaces naturels.

Retour sur le 27 mars - Nous ne lâcherons jamais la comète

Le 27 mars c’était l’anniversaire du quartier des Lentillères. Pour les 10 ans c’était le confinement, mais cette fois pour les onze c’était le premier épisode des soulèvements de la terre avec une manifestation direction les Vaîtes à Besançon.

Incendie criminel aux Vaîtes : nous ne nous laisserons pas intimider

Dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 avril, le cabanon de jardin de la présidente de l’association Les Jardins des Vaîtes a été incendié volontairement. Toute l’association est profondément choquée par cet acte lâche et abject mais nous ne nous laisserons pas intimider.

Articles de la même thématique : Justice

Le principe de division, c’est la race et la classe - Entretien avec Sarah Schulman

Après La gentrification des esprits, les éditions B42 viennent de publier l’essai de Sarah Schulmann Le conflit n’est pas une agression. C’est un livre à plusieurs égards dérangeant, qui bouscule là où il faut et qui permet de prendre de la distance et d’offrir des réflexions nouvelles sur des questions délicates.