Répression syndicale : Rassemblement pour soutenir une syndicaliste d’Enedis

Une employée d’Enedis, syndicaliste élue au CSE, est convoquée en conseil de discipline mercredi 17 juin. Elle est accusée de « pourrir » l’ambiance au sein de son service et de « harceler » ses collègues, et risque un licenciement. Ses camarades de la CGT Énergies 21 appellent à un rassemblement de soutien.

Communiqué de la CGT Energies 21
 
Aujourd’hui, force est de constater que le moindre accident du travail, la moindre contestation ou le manque de « savoir-être » décidé de façon arbitraire par l’encadrement, donne lieu à des mesures disciplinaires. Quand il ne s’agit pas de dossiers « bidons » montés de toute pièce.
 
De fait, une collègue, camarade et élue au CSE [1], est convoquée pour passer en conseil de discipline le 17 juin prochain. Lui est reproché de « pourrir » l’ambiance au sein de son
service et de « harceler » ses collègues !!??
 
Pour ENEDIS BOURGOGNE, il s’agit clairement d’atteindre ses objectifs de casse du service public de l’énergie et pour ce faire, la répression syndicale est un de ses leviers.
Aussi, aucun agent n’est à l’abri de ces visées autoritaires et pour cette raison la CGT dit :
« Halte à l’arbitraire !! »
 
S’en prendre ainsi à une de nos camarades, c’est s’attaquer à la CGT et nous ne laisserons pas faire !
 
Ceci à l’issue d’une crise sanitaire inédite et exceptionnelle, crise qui a démontré la formidable solidarité dont a fait preuve toute la nation française ainsi que tout le personnel de notre « belle » entreprise. De fait, nous jugeons ce « timing » déloyal et inconvenant, mais nous le savons que trop bien, la direction n’a que faire de ces considérations.

Rassemblons-nous pour la soutenir et montrer à la direction qu’elle n’est pas seule !

Mercredi 17 juin 2020 à 14h00 au centre Enedis, 65 rue de Longvic à Dijon
 
 

JPEG - 39.5 ko


Notes

[1Comité Sociale et Économique, qui regroupe les représentants du personnels et du patronat dans une entreprise

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Une centaine de personnes rassemblées pour soutenir les personnels soignants

Mardi 30 juin, une centaine de personnes se sont rassemblées à l’appel de la CGT Hôpitaux pour soutenir les revendications des personnels soignants.

Santé : après le 16 juin, nouveau rassemblement mardi 30

Après une grosse journée de mobilisation le 16 juin, les syndicats des personnels soignants appellent à une nouvelle journée de manifestations partout en France ce mardi. À Dijon un rassemblement aura lieu place Darcy à 14h.

24 juin : Mobilisation des personnels de l’Éducation Nationale

« Le ministre met à profit la crise sanitaire pour avancer dans ses objectifs de remise en cause de l’école publique et des statuts des personnels. » Les organisations syndicales FNEC-FP-FO, SNES-FSU, SNUIPP-FSU, CGT Educ’Action appellent les personnels : Rassemblement mercredi 24 juin à 14h30 devant le rectorat.

Articles de la même thématique : Droit du travail

Alerte Canicule : Quels sont mes droits au travail ?

La température monte. Travailler dans une ambiance surchauffée devient pénible, voire dangereux. Si les météorologues ne parlent pas strictement de canicule ces prochaines semaines (Il faut au minimum 72 heures durant lesquelles les températures se montrent anormalement élevées), au dessus de 34° les employeurs ont des obligations et les salarié.es des droits spécifiques. Quels sont ses droits ?

[En images] La manifestation pour les soignant·es du 16 juin

Plus de 2000 personnes dans les rues de Dijon ce mercredi 17 juin pour exiger des moyens, plutôt que des médailles !

Bas les masques ! Un appel de soignant.e.s pour construire un mouvement populaire !

Nous sommes des soignant.e.s et professionnel.le.s de la santé d’horizons divers. Bouleversé.e.s et en colère, nous décidons de nous lever et de crier haut et fort « Bas les masques ! » Nous disons stop aux mensonges, à l’hypocrisie et au cynisme du gouvernement !