Rentrée dans le flou et dans l’inquiétude



La CGT Educ’action revendique un plan d’urgence pour l’École avec des moyens humains et matériels suffisants pour aborder cette rentrée sereinement. Elle appelle les personnels à se réunir en heure d’information syndicale dès les premiers jours de la rentrée et à se mettre massivement en grève le 23 septembre pour construire une mobilisation dans la durée.

Communiqué de la CGT Educ’action de l’Académie de Dijon.

Depuis 2 ans les personnels de l’académie de Dijon, subissent les effets de la crise sanitaire et sont complètement abandonnés par l’institution qui les laisse bricoler de fausses solutions pour maintenir les établissements à flots.
Le ministre laisse entendre dans les médias qu’il voudrait généraliser les capteurs de CO2 et les purificateurs d’air mais sans budget spécifiquement alloué. Leur installation dépendant des collectivités, il aurait pu mettre en place une politique d’équipement dès le début de l’été évitant ainsi de mettre en difficulté les collectivités locales. Nous dénonçons et nous combattrons les tentatives de recueil de données personnelles des élèves portant sur leur état de santé par des personnels non-soignants. Nous refusons de cautionner la mise en œuvre de mesures qui depuis le début de la crise ne sont pas sanitaires comme par exemple la décision de ne plus considérer comme cas contact un élève ou un personnel vacciné.
En rupture avec le discours officiel du ministre Blanquer, qui tend à faire de la crise de la Covid un évènement décontextualisé, nous affirmons son caractère social et historique. L’apparition et la propagation de la Covid ont été favorisées par l’existence d’un système économique ne répondant qu’à la recherche et l’accumulation du profit. C’est bien cette politique, menée par des gouvernements successifs, qui a conduit à la casse des services publics et de l’appareil industriel.
La CGT Educ’action de l’académie de Dijon continue de revendiquer un plan d’urgence pour l’École avec des moyens humains et matériels suffisants pour aborder cette rentrée sereinement.
C’est pourquoi la CGT Educ’action appelle les personnels à se réunir en heure d’information syndicale dès les premiers jours de la rentrée et à se mettre massivement en grève le 23 septembre pour construire une mobilisation dans la durée.

à Dijon, le 30/08/2021



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Appel à la grève jeudi 24 novembre devant la clinique Bénigne Joly à Talant

Lutte pour l’augmentation des salaires, des effectifs, des moyens materiels.
Pour assurer la mission de service public, la qualité et la sécurité des soins.
Pour que cesse la dégradation des conditions de travail des salarié/es.
Rassemblement devant la Clinique Bénigne Joly de Talant jeudi 24 novembre de 7h à 13h.

Mobilisation pour sauver le lycée professionnel

Les syndicats CGT Éduc’action, SNUEP, SNETAA et SUD éducation appellent à se rassembler ce jeudi 17 novembre pour réaffirmer l’opposition à la réforme des lycées professionnels.

Articles de la même thématique : Éducation Nationale

Mardi 18 octobre : rassemblement devant le rectorat

La CGT éduc’action, Sud éducation, la CNT, le SNETEAA-FO, le SNUEP, le SNALC, le SE-UNSA et le SGEN-CFDT appellent à un rassemblement devant le rectorat contre le projet de réforme des lycées professionnels.

Rectorat de Dijon : un plan d’action égalité femmes/hommes au point mort

A l’occasion du 8 mars, et du séminaire dédié à l’égalité le 1er juin, le rectorat de l’académie de Dijon a communiqué sur la déclinaison localement du plan national d’action sur l’égalité femme-homme et la lutte contre les violences. La CGT Educ’action de l’académie de Dijon estime qu’il est grand temps que cette politique soit appliquée dans notre académie, alors que le plan national a été voté et signé il y a plus d’un an et demi.

Les syndicats dénoncent le recrutement d’enseignant·es par job dating

Communiqué départemental intersyndical sur les recrutements par job dating dans l’académie. Le recrutement par job dating c’est l’ubérisation du métier d’enseignant. C’est un pas de plus vers une privatisation de l’école. Les organisations syndicales signataires demandent audience au Rectorat le 28 Juin en fin de matinée et appellent à un rassemblement/conférence de presse à 9h le mardi 28 juin devant Pôle Emploi Nord.