[Saône-et-Loire] Des syndicalistes coupent le courant du centre de distribution d’Amazon


Saône-et-Loire

Mardi 17, de 4 à 6h du matin, des techniciens Enedis ont coupé le courant sur la zone d’activité de Sevrey (Saône-et-Loire), pour protester contre la réforme des retraites.
Les entreprises de la Zac du parc d’activités Val Bourgogne comme Rhénus logistics, le Pôle moto ou le géant Amazon, ont du interrompre leurs activités pendant la durée de l’opération.
« Il ne sera pas possible d’assurer une mission à 64 ans en haut d’un pylône électrique », résume un des électriciens engagés dans le mouvement de contestation.

Des actions de ce type ont eu lieu dans toute la France, notamment suite à un appel conjoint des CGT Cheminots, Transports, Chimie, et Mines et Énergie à intensifier le mouvement.
Le 5 décembre plusieurs lieux ou personnes ont été ciblés : le député de la majorité François André, à Rennes, la députée LaRem Christine Cloarec, élue à Vitré, où la mairie a elle aussi été touchée par une coupure d’électricité, la préfecture et le conseil général de Haute-Marne à Chaumont.
Le matin du 10 décembre ce sont les villes de Perpignan, Versailles, Tulle ou encore Limoges qui ont été ciblées.
Le 12 c’est le centre commercial Auchan "Promenade des Flandre" de Neuville-en-Ferrain, dans la métropole lilloise qui a connu une coupure d’électricité.
Cette liste est loin d’être exhaustive.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Discussion avec Alessandro Pignocchi sur la colère du monde agricole

Alors que le monde agricole vient de montrer sa colère et sa détermination à tout le pays, un certain nombre d’interrogations restent en suspens. Les revendications des principaux syndicaux sont-ils les réels intérêts des agriculteur.ice.s ? Les écologistes sont-ielles leurs vrai.e.s ennemi.e.s ? Alessandro Pignocchi a semblé la bonne personne vers qui se tourner.

Articles de la même thématique : Grèves, blocage, sabotage

La caisse de grève féministe du 8 mars a besoin de soutien !

Comme en 2023, l’Assemblée de la grève féministe de Dijon réouvre une caisse de grève pour les grévistes (du travail salarié, des cours, du chômage, du travail domestique, de l’éducation des enfants, du travail émotionnel etc. etc. etc.) femmes et minorités de genre qui seront en grève le 8 mars 2024 pour la seconde grève féministe locale.

Grève des personnels du lycée Le Castel

Des restrictions budgétaires inédites privent le personnel des moyens matériels de travailler. Face à cet état de fait, les enseignant.e.s réuni.e.s en Assemblée générale le 18 janvier ont décidé de se mettre en grève lundi 22 janvier.