[Saône-et-Loire] Des syndicalistes coupent le courant du centre de distribution d’Amazon

Mardi 17, de 4 à 6h du matin, des techniciens Enedis ont coupé le courant sur la zone d’activité de Sevrey (Saône-et-Loire), pour protester contre la réforme des retraites.
Les entreprises de la Zac du parc d’activités Val Bourgogne comme Rhénus logistics, le Pôle moto ou le géant Amazon, ont du interrompre leurs activités pendant la durée de l’opération.
« Il ne sera pas possible d’assurer une mission à 64 ans en haut d’un pylône électrique », résume un des électriciens engagés dans le mouvement de contestation.

Des actions de ce type ont eu lieu dans toute la France, notamment suite à un appel conjoint des CGT Cheminots, Transports, Chimie, et Mines et Énergie à intensifier le mouvement.
Le 5 décembre plusieurs lieux ou personnes ont été ciblés : le député de la majorité François André, à Rennes, la députée LaRem Christine Cloarec, élue à Vitré, où la mairie a elle aussi été touchée par une coupure d’électricité, la préfecture et le conseil général de Haute-Marne à Chaumont.
Le matin du 10 décembre ce sont les villes de Perpignan, Versailles, Tulle ou encore Limoges qui ont été ciblées.
Le 12 c’est le centre commercial Auchan "Promenade des Flandre" de Neuville-en-Ferrain, dans la métropole lilloise qui a connu une coupure d’électricité.
Cette liste est loin d’être exhaustive.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Grèves, blocage, sabotage

[Belfort] Grève des livreurs Uber Eats

Depuis lundi 11 avril à midi, quatre-vingt livreurs Uber Eats de Belfort sont en grève pour l’obtention d’un meilleur salaire et pour la diminution du nombre de coursiers.

Articles de la même thématique : Syndicalisme

Grève et rassemblement des employé·es de La Poste mardi 18 mai

« Les postiers exigent avant toute chose, les moyens de bien faire leur travail pour assurer un service public postal de qualité, des emplois stables et qualifiés, plus de reconnaissance à travers les salaires ainsi que la prise en compte de leurs qualifications, des droits et garanties de haut niveau et plus de démocratie dans l’entreprise ». Rassemblement le 18 mai à 10h devant la Direction, 15bd de Brosses à Dijon.

Les infirmier·es anesthésistes manifesteront devant l’ARS lundi 17 mai

Lundi 17 mai, les infirmier·es anesthésistes diplômés d’État (IADE) seront en grève pour obtenir une meilleure reconnaissance de leur travail. Les IADE réclament notamment une revalorisation salariale équivalente à celle des autres métiers de l’hôpital. À Dijon rassemblement devant les locaux de l’ARS à 9h30.

Verdict le 25 mai pour MBF Aluminium à Saint-Claude

Le 27 avril au tribunal de commerce de Dijon, la mobilisation des salariés de la fonderie de MBF Aluminium, sous-traitante automobile basée à Saint-Claude dans le Jura a permis d’ouvrir des perspectives de reprise. C’est le mardi 25 mai que sera rendue la décision après l’étude des deux projets de reprise de l’activité. L’entreprise compte environ 280 salariés et les principaux clients sont PSA pour 75% et Renault 20% du chiffre d’affaires.