[Sens] Financer les recours juridiques pour préserver les terres agricoles



Le Comité de soutien Stop Panhard entame un financement participatif pour mener les recours au Tribunal Administratif Dijon contre l’arrêté préfectoral autorisant l’installation de la plate-forme logistique et de sa messagerie.

Le groupe Panhard veut implanter à Sens la plate-forme d’un GÉANT du e-commerce sur 40 ha de terres agricoles dans la prolongation de la zone d’activité des Vauguillettes.

Pour rappel : Cyberaction : Stop Panhard à Sens

La lutte rentre dans une phase contentieuse par le dépôt de recours au Tribunal Administratif de Dijon contre l’arrêté préfectoral autorisant l’installation de la plate-forme logistique et de sa messagerie.

Quatre associations, représentées par Maître Grégoire Weigel, sont conjointement requérantes : ADENY, C3V, Le Ruban Vert, Yonne Nature Environnement, soutenues par la Confédération Paysanne et par Sens-Écologie Solidarité.

Ces quatre associations comptent sur le soutien moral et financier de tous les opposants à la bétonisation de nos terres nourricières.

Pour le soutien financier, les dons peuvent être faits en ligne sur le site solidaire de Cyberacteurs

Ou (pour une déduction fiscale de 66%) par chèque à l’ordre de l’ADENY, adressé à : ADENY 63 Bd de Verdun 89100 SENS. Écrire au dos du chèque « Stop Panhard »

Pour rester informés sur les actions du Collectif Stop Panhard, site internet et page facebook de Sens-Écologie Solidarité



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Programme perpétuel des Lentillères

Envie d’arreter le capitalisme ? De faire du pain ? Ou d’en apprendre plus sur les zappatistes, de faire du maraîchage, d’écouter un bon concert de punk, de réparer ton vélo, d’apprendre à conduire dans une auto-école buissonière ? Voici toutes les activités rejoignables du quartier libre des Lentillères ! Dans ce programme perpetuel de l’année 2024, les collectifs du quartier t’expliquent comment et pourquoi les rejoindre.. à toi de jouer !

[Moirans-en-Montagne] La Fête aux Quarrés : Stopper le béton, jardiner ensemble

Dimanche 14 avril dès 11 heures — 2e rond-point du contournement de Moirans-en-Montagne (39) — Grande journée pour des jardins partagés et la sauvegarde des Quarrés
Cantine conviviale à midi, marché paysan, visites et inventaires naturalistes, prises de parole, atelier photo, grimpe dans les arbres, balades à dos d’âne, chorales, concert et bal trad’…

Articles de la même thématique : Étalement urbain - artificialisation des sols

Mairie de Dijon : les Illusionnistes de l’urbanisme

François Rebsamen fait marche arrière sur la destruction programmée du petit Verger de Larrey, au nom du besoin d’espaces de respiration en ville et du respect de la volonté des habitants. Habile tour de passe-passe destiné à détourner les regards du saccage à grande échelle des derniers espaces de nature en ville. Décryptage.

L’étude sur l’exceptionnelle biodiversité des berges du Suzon va-t-elle permettre d’annuler le projet Venise-2 ?

Le Maire de Dijon s’apprête à présenter les résultats d’une étude faune-flore menée sur le terrain du projet Venise-2. Nous ne sommes pas dupes de cette manœuvre, moyen de gagner du temps, tout en endormant les Dijonnaises et les Dijonnais, et nous pouvons déjà craindre que les résultats de l’étude ne remettront pas en cause le projet immobilier.
Décryptage.
Communiqué du 20 mars 2024 du Collectif Sauvons les berges du Suzon