[Dijon] Un amour comme un autre



Le 14 février, 20h30, l’Association de la Maison Maladière (21 rue de Balzac, Dijon) vous invite à une soirée-courts-métrages, une occasion de parler d’amour et d’homosexualité, pour dépasser les clichés, interroger l’hétéronormativité de nos représentations et combattre l’homophobie.

Le 14 février, 20h30, l’Association de la Maison Maladière (21 rue de Balzac, Dijon) vous invite à une soirée-court-métrage, une occasion de parler d’amour et d’homosexualité, pour dépasser les clichés, interroger l’hétéronormativité de nos représentations et combattre l’homophobie.
La diffusion sera accompagnée d’échanges. Nous recevrons notamment des bénévoles de l’association « contact », qui luttent contre les discriminations à l’encontre des personnes homosexuelles, aide les gays et lesbiennes à comprendre et à accepter leur orientation sexuelle et à dialoguer avec leurs parents et leurs proches.
Venez nombreuses et nombreux.

JPEG - 719.4 ko

3 courts-métrages seront diffusés :

  • Aline de Simon Guélat (2019)
    PNG - 1.1 Mo
  • Pourquoi mon fils ? de Lucas Morales (2015)
    JPEG - 13.9 ko
  • Parmi les Sirènes de Marie Jardillier (2016)
    JPEG - 21.9 ko


Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Luttes LGBTQIA+

[Apéro pd] Atelier Carte Postale en Riso

Le prochain apéro pd, mais peut-être devrions nous, cette fois, parler de goûter ? Aura lieu le dimanche 21 janvier 2024 à 16h aux Tanneries, 37 rue des ateliers à Dijon avec au programme un atelier Carte Postale en Riso.

Appel International Féministe pour la Palestine le 25 novembre

Pourquoi la cause palestinienne est une cause féministe- manifeste pour une action globale du 25 novembre, depuis l’ ’Amérique’ du sud. Exiger un cessez-le-feu, et assumer le terme génocide. Parce que les puissances occidentales, dont la France, encouragent par leur narratif et leur ventes d’armes ces massacres, coordination internationale !

Articles de la même thématique : Homophobie

Atelier d’autodéfense PD

On se retrouve dimanche 29 octobre de 10h à 17h aux tanneries (37 rue des ateliers) pour une session d’autodéfense PD organisée par une pote qui a animé plein d’ateliers d’autodéfense.