Faucheurs Volontaires

Constitué en France en 2003 pour lutter contre la culture et la commercialisation d’OGM, le mouvement des Faucheurs volontaires appelle à la « désobéissance civique » par la réalisation collective et publique de destructions de parcelles cultivées en OGM fauchages »). Présentés comme le seul moyen d’ouvrir un débat public sur les risques inhérents à l’introduction d’OGM dans l’environnement, ces actes sont revendiqués comme légitimes bien qu’illégaux. On est ici renvoyé à ce que J. Rancière qualifie de « dissensus », c’est-à-dire le désaccord sur le partage du monde sensible, désaccord qui, étant considéré comme inaudible dans les formes instituées du débat, est exprimé par la transgression.

  • Procès des Faucheurs Volontaires : Appel à rassemblement

    Communiqué des faucheurs volontaires. Les 15 et 16 novembre 2018, des Faucheurs Volontaires seront jugés pour avoir neutralisé des parcelles d’essai de colza génétiquement modifié de Dijon-Céréales en Côte-d’Or. Venez les soutenir lors du procès devant la cité judiciaire de Dijon le jour de leur procès.