[Beaune] Bientôt des drones de surveillance dans les rues ?



Le maire de Beaune souhaite augmenter la taille de sa police municipale, et la doter de drones de surveillances.

Pendant le conseil municipal du 12 novembre, Alain Suguenot, le maire LR de la ville a réaffirmé son opposition à l’armement de la police municipale tout en plaidant pour le développement de la technopolice via des caméras et des drones de surveillance. « Je pense que la sécurité doit se faire avec les technologies d’aujourd’hui ». Il revendique la présence de 80 caméras dans sa ville, soit envrion une caméra pour 260 habitants. Un chiffre énorme, comparable a celui des grandes villes les plus videosurveillées de France [1].
Dans un article militant pour le recrutement de policier, le Bien Public [2], rappelle que le maire annonçait dans son programme électoral vouloir faire de Beaune "une ville pilote avec une videoprotection mobile, à l’aide de drones et de détecteurs de présence, sur l’espace public." Le maire souhaite doter sa police d’un drone muni d’une caméra infrarouge, ayant « une autonomie de vol de 4 à 5 heures et pouvant rester en point fixe à 60 mètres d’altitude. » L’investissement pourrait aller jusqu’à 10 000€. L’expérimentation était prévue pour 2020 mais ces ambitions inquiétantes n’ont pas encore été concrétisées "le pilote de drone embauché par la police municipale [étant] parti dans le privé".

Alain Suguenot a par ailleurs annoncé le recrutement de nouveaux agents pour atteindre l’effectif de neuf policiers municipaux. Il envisage aussi l’emploi de vigiles privés pour les week-end et les soirées.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Politique locale

Toque en toc

Miam-miam glou glou et €€€€ ouvre ses portes vendredi 6 mai !

Qui sème le béton aura la dalle

Samedi 7 mai, une banderole a été déployée sur la grue du chantier immobilier Garden State, avenue de Langres à Dijon.

Macron a livré notre région à Amazon

Emmanuel Macron, pour servir les intérêts d’une multinationale polluante, a sacrifié des milliers d’emplois et accru le nombre de travailleurs pauvres en pleine crise du pouvoir d’achat. Et tout cela avec la complicité d’élus locaux comme dans la métropole dijonnaise.

Articles de la même thématique : Videosurveillance

Le Conseil d’État sauve la reconnaissance faciale du fichier TAJ

"Le 26 avril 2022, le Conseil d’État a rejeté nos critiques contre l’utilisation massive de la reconnaissance faciale par la police dans le TAJ traitement des antécédents judiciaires »). Il s’agit d’une défaite cinglante, qui affirme encore davantage le Conseil d’État dans son rôle de défenseur de la surveillance de masse, sans plus aucune considération pour le respect des droits des personnes. Nous avons l’habitude de perdre et de ne pas nous résigner : trouvons dans cette défaite les futures pistes de notre lutte."