[Beaune] Bientôt des drones de surveillance dans les rues ?

Le maire de Beaune souhaite augmenter la taille de sa police municipale, et la doter de drones de surveillances.

Pendant le conseil municipal du 12 novembre, Alain Suguenot, le maire LR de la ville a réaffirmé son opposition à l’armement de la police municipale tout en plaidant pour le développement de la technopolice via des caméras et des drones de surveillance. « Je pense que la sécurité doit se faire avec les technologies d’aujourd’hui ». Il revendique la présence de 80 caméras dans sa ville, soit envrion une caméra pour 260 habitants. Un chiffre énorme, comparable a celui des grandes villes les plus videosurveillées de France [1].
Dans un article militant pour le recrutement de policier, le Bien Public [2], rappelle que le maire annonçait dans son programme électoral vouloir faire de Beaune "une ville pilote avec une videoprotection mobile, à l’aide de drones et de détecteurs de présence, sur l’espace public." Le maire souhaite doter sa police d’un drone muni d’une caméra infrarouge, ayant « une autonomie de vol de 4 à 5 heures et pouvant rester en point fixe à 60 mètres d’altitude. » L’investissement pourrait aller jusqu’à 10 000€. L’expérimentation était prévue pour 2020 mais ces ambitions inquiétantes n’ont pas encore été concrétisées "le pilote de drone embauché par la police municipale [étant] parti dans le privé".

Alain Suguenot a par ailleurs annoncé le recrutement de nouveaux agents pour atteindre l’effectif de neuf policiers municipaux. Il envisage aussi l’emploi de vigiles privés pour les week-end et les soirées.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Surveillance, fichage

DGSI : dernières techniques de drague…

Depuis 3 mois, plusieurs personnes à Marseille et dans dʼautres villes de France se sont faites « approcher » par les RG en lien avec la question du Rojava et du Kurdistan. A chaque fois, ces personnes ont été « contactées » de manière individuelle et isolée. Cette fois-ci, ce qui est visé par les flics est le soutien actif à la lutte au Rojava, mais régulièrement des histoires similaires arrivent à des camarades impliqués dans dʼautres luttes.
À travers un exemple particulier, ce texte vise à analyser et à comprendre la stratégie des RG et mieux se défendre collectivement de la police..

TutoRadio : Se fabriquer une clé TAILS

Une clé TAILS, c’est pas un gadget qu’on voit dans les séries d’espionnage, c’est un outil bien pratique et pas compliqué à utiliser au quotidien qui permet à tout un chacun.e d’aller sur n’importe quel ordinateur sans laisser de traces !

Articles de la même thématique : Videosurveillance

Contre les lois liberticides : marche des libertés à Dijon ce samedi

Ce samedi de nouvelles manifestations auront lieu partout en France contre les dernières lois liberticide : loi « sécurité globale » et loi « contre les séparatismes ». À Dijon un rassemblement aura lieu à 11h devant la Préfecture. Des rassemblements sont aussi prévu à Chalon, Besançon, et dans le Jura.

Interdiction des drones : victoire totale contre le gouvernement

Le Conseil d’État vient d’exiger que la préfecture de police de Paris cesse sa surveillance par drones des manifestations (voir sa décision). Allant encore plus loin que son interdiction de mai dernier, la plus haute juridiction administrative est particulièrement virulente contre l’utilisation de drones en manifestation, laissant peu de place au gouvernement pour autoriser ceux-ci dans sa PPL Sécurité Globale. Le rapport de force s’inverse enfin : engouffrons-nous dans la brèche !