[Beaune] Les conditions de travail continuent de se dégrader au centre hospitalier



La CGT Santé Sud Côte d’Or dénonce la fermeture récente de plus de 40 lits, la surexploitation des agents, et la précarité de certains contrats de travail.

Communiqué CGT Santé Sud Côte d’Or

C’est bientôt Noël on a dejà les boules !

Votre syndicat CGT Santé Sud Côte d’or a rencontré la sous préfète le 2 décembre pour lui dresser un état des lieux sur la situation de notre hôpital

  • fermeture récente de plus de 40 lits sur l’ensemble des sites des Hospices ayant pour conséquence la fermeture des service de médecine de proximité des sites distants (Nuits st Georges. Seurre )
  • des agents arrivés à saturation, une perte de sens au travail, un épuisement professionnel dûs entre autre à des conditions de travail dégradées, une mobilité contrainte, un manque de reconnaissance, des plannings irrespectueux...
  • une précarité des emplois persistante (CDD, externalisation...) malgré les difficultés de recrutement croissant
  • des CDI au détriment des titularisations (d’où salaire inférieur, pas de prime de service, pas les mêmes droits à la retraite,...)

Nous exigeons :

  • des postes de titulaires avec une échéance rapide des concours sur titre.
  • le respect du temps de travail.
  • l’arrêt des changements de service imposés de dernière minute.
  • la reconnaissance du métier d’ASH comme membre à part entière de l’équipe soignante et la revalorisation de leur salaire.

La CGT ne lâchera rien, Préparez vous à la mobilisation



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

[Montbéliard] Frédéric Vuillaume encore en garde à vue pour avoir manifesté

C’est devenu malheureusement une habitude. Priver de liberté une personne pendant 16 heures pour avoir essayé d’exercer l’unique droit qui fait la différence entre un état autoritaire et une démocratie : le droit de manifester. Cela s’est passé à Montbéliard, lors de la venue du premier ministre, Gabriel Attal.

[Longvic] Débrayage à Kalhyge

La mutuelle MNH, actionnaire principal de la blanchisserie Kalhyge, décide de s’en séparer. Dans la foulée, les employés décident de débrayer pour expimer leur préoccupation face à cette situation.

Articles de la même thématique : Hôpitaux

Grève au CHU de Dijon

La situation dans les hôpitaux est toujours plus critique. De plus en plus de professionnels ne supportent plus (...)

C’est l’hopital qui m’a rendu malade

W. nous propose ici le récit de son parcours de soignante, de 2013 à 2023. Alors qu’actuellement, elle se relève à peine d’une grave période d’épuisement professionnel, elle revient sur la crise de l’hôpital, qui, bien avant le Covid, commençait déjà à ronger les institutions médicales au nom du capital.

Mobilisation pour l’hopital de Gray

Les syndicats CGT, FO et CFDT du GH70 et de l’Hôpital de Gray appellent à mobilisation le samedi 25 mars 2023, contre la casse du service public de santé du bassin graylois