[Besançon] « Castaner assassin ! » : la condamnation des militant·es annulée


Doubs

En juillet dernier Frédéric Vuillaume (figure militante bisontine parmi les syndicalistes et gilets jaunes) et son épouse avaient été condamné·es en appel à 1 500 euros d’amende avec sursis pour « outrage à personne dépositaire de l’autorité publique commis en réunion ». Il leur était reproché d’avoir crié « Castaner assassin » lors de la visite de l’ancien ministre de l’Intérieur en 2019 à Besançon.

La Cour de cassation a estimé dans son arrêt du 16 mars que les militant·es auraient du être jugé·es selon la loi de 1881 sur la liberté de la presse et pas sur l’article 433-5 du Code pénal (outrage). Elle a donc décidé d’annuler la condamnation.

« L’outrage n’était pas constitué car (la phrase incriminée) n’a pas été adressée directement au ministre » qui n’était pas présent quand elle a été prononcée et l’a apprise par la presse", a expliqué Me Jean-Michel Vernier, avocat de Frédéric Vuillaume. [1]



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Justice

« Le droit des communs » - Intervention de Sarah Vanuxem

Ce texte est la retranscription d’une conférence de Sarah Vanuxem dans le cadre du séminaire « Fragmenter l’urbain » qui s’est tenue en avril 2019 à l’Espace Autogéré des Tanneries.
Elle revient sur les possibilités d’aller chercher dans le droit des manières de redéfinir juridiquement la propriété de la terre.

Appel au soutien de l’ABC Bélarus

Au Bélarus, le régime s’acharne contre les personnes ayant participé au soulèvement de 2020. Face à une répression sans précédant contre le mouvement anarchiste, l’Anarchist Black Cross Belarus sollicite votre soutien urgent.

Articles de la même thématique : Gilets Jaunes

[Livre] À chaque instant la fin du monde

Ce livre, écrit par des auteurs dijonnais, est une invitation à repenser l’éthique et l’action dans un monde de dislocation et de décomposition généralisées.