[Bourgogne] Hausse « très inquiétante » des demandes de RSA suite à la crise sanitaire


Saône-et-Loire

Alors qu’on ne voit toujours pas le bout de la crise sanitaire, ses conséquences économiques se font de plus en plus sentir. Outre des licenciements et des fermetures d’entreprises en série, on constate une forte hausse des demandes de RSA dans tous les départements.
André Accary, le président du conseil départemental de Saône-et-Loire, explique ainsi dans un article de France 3 Bourgogne que « entre juillet 2019 et juillet 2020, on constatait déjà une hausse, de 5,5% en Saône-et-Loire. Au mois d’août, on est à +8% par rapport à 2019 ».
Toutes les classes d’age ne sont pas touchées de la même manière : « Sur les 30-39 ans, c’est +27% au mois d’août par rapport à l’année dernière. C’est la tranche d’âge la plus significativement touchée. La deuxième qui vient derrière, c’est les 40-49 ans avec +12% ».
Dans la Nièvre la hausse au mois de mars est déjà de 4%, et les chiffres plus récents n’ont pas encore été publiés.

Cette augmentation n’est pas cantonnée à la Bourgogne : les dépenses des départements - qui financent le RSA - ont augmenté en moyenne de 9,2 % sur un an. La Corrèze connait une hausse de 16,7 %, le Bas-Rhin de 14 % de demandes en plus et la Seine-Saint-Denis de 11,7 %.

Sources :
France 3 Bourgogne
France TV info



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Précarités

Inégalité de traitement et autres violations du droit : Ethicofil, une éthique en toc

Inégalité de traitement, absence de réunions obligatoires du CSE, pressions, menaces, absence de suivi CDDI, irrespect de procédure, congés payés imposés aux salarié(e)s en violation des textes en vigueur, invention du concept de volontariat-collectif…
Cet inventaire à la Prévert, quoique non exhaustif, n’est pas tiré de l’œuvre nauséabonde d’un grand patron d’extrême droite comme on pourrait le penser, mais de celle du président d’Ethicofil, association dont le CA est majoritairement composé de « militants » de la CFE-CGE – et dont le président, lui-même conseiller prud’homme CFE-CGC – semble s’asseoir, chaque jour un peu plus, sur le code du travail.

Notation des allocataires : l’indécence des pratiques de la CAF désormais indéniable

Après plus d’un an de mobilisation contre les pratiques de notation des allocataires de la CAF au côté des collectifs Stop Contrôles et Changer de Cap [1], et après avoir détaillé le fonctionnement de l’algorithme de la CAF et son cadre politique, nous publions aujourd’hui le code source de cet algorithme de notation. Nous vous invitons aussi à consulter ici notre page de présentation sur l’utilisation d’algorithmes similaires au sein d’autres administrations.

Articles de la même thématique : RSA

La chasse aux précaires est ouverte !

A l’heure où le gouvernement souhaite imposer 15 heures « d’activités » obligatoires par semaine aux bénéficiaires du RSA, témoignage d’une mère célibataire qui subit le harcèlement des contrôleur.ses de la CAF et de Pôle Emploi. Edifiant.