[Cycle des 9] Peuple et populisme



De quel peuple parle-t-on et pourquoi emploie-t-on ce concept plutôt qu’un autre ? Sur quoi repose le succès des populismes ? Si c’est au nom du peuple que sont menées les politiques les plus liberticides, ce « peuple » existe-il réellement ? 5e étape du cycle des 9 discussions animées, mercredi 23 aux Tanneries.

Le retour des 9 conversations animées - Stratégies · Idées · Pratiques

De octobre 2021 à juin 2022, les Tanneries proposent chaque mois un rendez-vous consacré à une discussion autour des enjeux qui traversent quotidiennement les luttes sociales, écologistes, anti-autoritaires, féministes, anti-racistes, etc.

22 janvier

Peuple et populisme

Discussion - débat
Mercredi 23 février - 18h - Espace autogéré des Tanneries

IDÉES – Fin 2018, l’irruption du mouvement des gilets jaunes dans le champ politique destabilisa brièvement les fondements de la légitimé démocratique du gouvernement Macron. Un peuple venait de se soulever contre le mépris répété que représentaient des réformes vécues comme injustes par une partie de la population. Parmi leurs revendications le RIC est vite devenu central, ramenant la souveraineté populaire sur le devant de la scène. À ce jour, parmi les courants politiques de gauche comme de droite, certain·es politicien·e·s organisent de plus en plus leurs discours autour de l’idée de peuple, chacun·e essayant de se faire valoir comme le/la vrai·e représentant·e du dit peuple. C’est sur cette base que se fondent les idéologies populistes, dont se sont emparés Donald Trump ou Jair Bolsonaro, se forgeant ainsi une image d’homme du peuple tout en menant des politiques ultra-libérales, liberticides et précarisantes pour la majorité de la population. Mais de quel peuple parle-t-on et pourquoi emploie-t-on ce concept plutôt qu’un autre ? Sur quoi repose le succès des populismes ? Si c’est au nom du peuple que sont menées les politiques les plus liberticides, ce « peuple » existe-il réellement ?

À partir d’extraits de :

Les Gilets jaunes et la question démocratique et Démocratie de Samuel Hayat,
Qu’est-ce-que le populisme ? : Définir enfin la menace de Jan Werner Muller,
La haine de la démocratie et La mésentente de Jacques Rancière,
Pour un populisme de gauche de Chantal Mouffe,
Les Voies du peuple de Gérard Bras.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Discussion - Débat

[Cycle des 9] Syndicat, parti, autonomie. Comment repenser la question de l’organisation ?

Le syndicalisme, le parti et l’autonomie ont des histoires parallèles et n’ont eu de cesse de s’allier ou de se combattre en fonction des moments. Qu’en est-t-il aujourd’hui ? Faut-il réinvestir le syndicalisme ? Repenser la forme parti sur de nouvelles bases revendicatives inspirées des pratiques autonomes ? En bref : comment dépasser les limites de chacune de ces formes d’organisation ?

Projection-débat : « Composer les mondes » d’Eliza Levy

Vendredi 6 mai, le Quartier des Lentillères organise une projection débat à l’Eldorado autour du film « Composer les mondes » d’Eliza Levy, un documentaire qui met en images la pensée de Philipe Descola et sa rencontre avec la Zad de Notre-Dame des Landes.

Articles de la même thématique : Démocratie, citoyennisme

S2 EP9 - Fleurir dans la noirceur

Dans un contexte d’offensive mondiale du néo-libéralisme, bien souvent associé à l’extrême droite la plus crasse, nous nous penchons cette semaine sur les alternatives démocratiques offertes par les dynamiques de lutte à travers le monde. Au delà de la théorie, intéressons-nous aux initiatives concrètes qui à l’autoritaire, opposent l’auto-organisation.

Une élection à venir...

Allez voter. Retour aux urnes. Participer à la vie de la cité par un scrutin. Faire vivre sa citoyenneté et la démocratie. S’exprimer tous les 5 ou 6 ans par un bulletin. L’exercice du devoir.
Pas cette année...