[Dijon] Des cathos intégristes portent plainte contre Rebsamen pour diffamation



François Rebsamen a annoncé vendredi 19 février que le prieuré de la Sainte Famille a porté plainte contre lui pour diffamation. Le prieuré de la Sainte Famille est membre de la Fraternité Sacerdotale Saint-Pie-X (FSSPX), une société de prêtres catholiques intégristes très liée à l’extrême-droite.

L’affaire concerne le conseil municipal du 14 décembre, pendant lequel les élus ont acté la cession d’un terrain à l’association El-Imane pour la construction d’une mosquée à Fontaine-d’Ouche.
Durant les débat le maire avait affirmé « Je crois en l’Islam de France, je crois qu’il y a dans l’Islam de France tout ce qu’il faut pour respecter les règles de la laïcité. Par contre, je dénonce toutes les dérives qui sont aujourd’hui des dérives qu’on peut appeler terroristes, bien évidemment, mais pires que cela. Toutes celles qui sont des religions qui manifestent dans la rue, comme la Sainte Famille l’autre jour, pour je ne sais quoi d’ailleurs, le Prieuré… »

Le maire sera donc prochainement cité à comparaitre.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Politique locale

[Besançon] Jean-Philippe Allenbach, prophète du vide

Pour celui qui affirme incarner la voix du « régionalisme », la logorrhée apparaît parfois plus proche des thèses du Front comtois [1] que de celles du RPFC [2]. Connu pour ses mots vifs et son franc parler, le président du MFC [3] Jean-Philippe Allenbach enchaîne toutefois les dérapages depuis quelques années. Après un parallèle douteux entre la candidate EÉLV Anne Vignot et le Maréchal Pétain en juin 2020, c’est la diffusion d’une vidéo aux relents haineux début décembre 2021 qui jette désormais le trouble. Par ce relais d’un contenu islamophobe et fallacieux, les simples bévues jadis fâcheuses prennent une tournure autrement plus avilissante.

La guerre Belfort-Montbéliard ? Plutôt la guerre des mots et la guerre des classes !

Les élus des agglomérations de Montbéliard et de Belfort jouent un « drama » digne des meilleur.es influenceur.ses des « réseaux sociaux ». Ces politiciens ont encore choisi le clash et la médiocrité pour cacher leur incapacité à gérer notre territoire industriel globalement. Devant cette nullité politicienne et l’urgence de virer tous ces parasites, la presse du Crédit Mutuel (L’Est Républicain) décrit tout ceci comme une « guerre ». Décryptage :

Articles de la même thématique : Justice