[Dijon] Les sages-femmes manifestent pour une pleine reconnaissance de leur travail



À l’appel de l’union syndicale de la CGT de Côte-d’Or et de l ’Organisation Nationale Syndicale des Sages-Femmes et de la CFDT Santé-Sociaux de la Côte-d’Or, une cinquantaine de sage-femmes se sont rassemblées ce mardi après-midi devant l’agence régionales de la santé de Bourgogne Franche-Comté.

Elles revendiquent une revalorisation salariale ainsi que la pleine reconnaissance d’une profession médicale. Leurs représentantes, qui ont été reçues, expliquent qu’elles sont les oubliées du Ségur de la santé. Leur augmentation, 183€ net, est calquée sur celle des personnels non-médicaux, malgré une durée d’études similaires à celles d’un·e dentiste. Cette augmentaiton ne représente d’ailleurs que « le rattrapage des années de gel des salaires » selon l’Organisation Nationale Syndicale des Sages-Femmes. [1].

Pour Christine Pelletier, secrétaire générale de la CFDT Santé-Sociaux de Côte-d’Or, « Les sages-femmes souffrent du patriarcat médical, depuis des années ». [2]



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Syndicalisme

[Montbéliard] Frédéric Vuillaume encore en garde à vue pour avoir manifesté

C’est devenu malheureusement une habitude. Priver de liberté une personne pendant 16 heures pour avoir essayé d’exercer l’unique droit qui fait la différence entre un état autoritaire et une démocratie : le droit de manifester. Cela s’est passé à Montbéliard, lors de la venue du premier ministre, Gabriel Attal.

[Longvic] Débrayage à Kalhyge

La mutuelle MNH, actionnaire principal de la blanchisserie Kalhyge, décide de s’en séparer. Dans la foulée, les employés décident de débrayer pour expimer leur préoccupation face à cette situation.

Articles de la même thématique : Hôpitaux

Grève au CHU de Dijon

La situation dans les hôpitaux est toujours plus critique. De plus en plus de professionnels ne supportent plus (...)

C’est l’hopital qui m’a rendu malade

W. nous propose ici le récit de son parcours de soignante, de 2013 à 2023. Alors qu’actuellement, elle se relève à peine d’une grave période d’épuisement professionnel, elle revient sur la crise de l’hôpital, qui, bien avant le Covid, commençait déjà à ronger les institutions médicales au nom du capital.

Mobilisation pour l’hopital de Gray

Les syndicats CGT, FO et CFDT du GH70 et de l’Hôpital de Gray appellent à mobilisation le samedi 25 mars 2023, contre la casse du service public de santé du bassin graylois