[Toulouse] Expulsion de la fac occupée



Dans le nuit de mardi à mercredi, les étudiantes mobilisées contre la loi Vidal ont été expulsées de l’ARRRche, qu’elles occupaient depuis plus de 3 mois.

C’en est donc finit d’une des occupations les plus emblématiques du mouvement d’opposition à la loi Vidal. Depuis plus de 3 mois, des étudiants et des demandeurs d’asile occupaient le bâtiment de l’ARRRche, sur le campus du Mirail à Toulouse, pour s’opposer à la mise en place de la sélection à l’entrée en licence.
Pendant la nuit de mardi à mercredi, à 3h30, ils ont été délogés par les CRS. Après les interventions à Grenoble, Lille, Dijon, Strasbourg, Bordeaux, et dans plusieurs universités parisiennes, la franchise universitaire est donc une nouvelle fois bafouée.

JPEG - 179.3 ko

En fin de matinée, une AG a réunit plus de 300 personnes place du Capitole, et un étudiant a été blessé pendant une intervention policière dans le quartier de Matabiau. Alors que les agents de la BAC l’avaient plaqué au sol pour l’interpeller, une grenade de désencerclement a - semble-t-il - explosé accidentellement. Le jeune homme, d’abord placé en garde à vue, aurait été transféré aux urgences avec une cote cassée et un hémopneumothorax. Les deux agents auraient eux aussi été blessés par leur grenade.

Un rassemblement était appelé à 18h devant le commissariat.



Articles de la même thématique : Syndicalisme

[Montbéliard] Frédéric Vuillaume encore en garde à vue pour avoir manifesté

C’est devenu malheureusement une habitude. Priver de liberté une personne pendant 16 heures pour avoir essayé d’exercer l’unique droit qui fait la différence entre un état autoritaire et une démocratie : le droit de manifester. Cela s’est passé à Montbéliard, lors de la venue du premier ministre, Gabriel Attal.

[Longvic] Débrayage à Kalhyge

La mutuelle MNH, actionnaire principal de la blanchisserie Kalhyge, décide de s’en séparer. Dans la foulée, les employés décident de débrayer pour expimer leur préoccupation face à cette situation.

Manifestation de la fonction public du 19 mars

Ce 19 Mars, 500 personnes ont manifesté pour l’augmentation des rémunérations dans la fonction publique, une augmentation des effectifs et de meilleurs conditions de travail, y compris dans l’intérêt des usag.ères des services publiques.

Articles de la même thématique : Université

Festival contre la Loi Immigration à l’Université

Nous, assemblée générale étudiante, aux côtés notamment de Solidaires Étudiant-e-s Dijon, UNEF, LDH, SOS Refoulement, SUD Éducation, CGT, Bancale, Lentillères... vous invitons au FESTiVAL contre la Loi Immigration les 3 & 4 Avril 2024, à l’Université !