[Présentation] Une culture du viol à la française

En présence de l’auteure. Valérie Rey-Robert est une militante féministe. Elle combat les violences sexuelles depuis près de vingt ans et anime le blog Crêpe Georgette.

En présence de l’auteure !! Valérie Rey-Robert est une militante féministe. Elle combat les violences sexuelles depuis près de vingt ans et anime le blog Crêpe Georgette.

Du « troussage de domestique » à la « liberté d’importuner »

« La culture du viol touche toutes les cultures, tous les pays. Elle présente cependant des particularités bien spécifiques selon le milieu dans lequel elle s’exprime et se développe. En France, chaque fois que la question des violences sexuelles est posée dans le débat public, les mêmes réticences s’expriment. Certains s’élèvent pour dénoncer l’horrible moralisme réactionnaire qui voudrait condamner la liberté sexuelle si chèrement acquise, nuire à l’identité amoureuse nationale en important le puritanisme au pays des libertés. Avec un vocable bien choisi et une certaine hypocrisie, on évoque l’amour à la française en termes de galanterie, de courtoisie ou de libertinage. On loue nos traditions, l’attention portée aux femmes et la sophistication de nos jeux de séduction. Derrière ce charmant vocabulaire, la réalité est beaucoup moins glamour. »

Dans cet essai documenté et novateur, l’autrice analyse et définit les violences sexuelles, déboulonne toutes nos idées reçues et bat en brèche l’argumentaire déresponsabilisant les violeurs. Elle insiste sur les spécificités hexagonales du concept de « culture du viol », démythifie le patrimoine littéraire et artistique, et démontre, point par point, qu’il est possible de déconstruire les stéréotypes de genre et d’éduquer les hommes à ne pas violer.



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Féminisme(s)

La Moutarde Nous Monte Au Nez, le podcast féministe qui vous fait (re)vivre le weekend du 8 mars

La Moutarde Nous Monte Au Nez, c’est un groupe de féministes de Dijon, qui ont décidé de mettre en avant les actions locales et féministes du coin. Pendant une soirée et une après-midi les 7 et 8 mars 2020, iels ont arpenté les rues de Dijon et la place Darcy pour aller à la chasse aux sons et aux mots, les mots des dijon·naise·s et des personnes qui se sont déplacées des communes aux alentours.

Remaniement avec un violeur et un masculiniste : Riposte féministe [En Images]

Vendredi dernier, plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées suite à un appel féministe suivi nationalement pour se mobiliser et réagir contre le remaniement du gouvernement avec Darmanin et Dupond-Moretti en ministre ou « la culture du viol En Marche ».

[MAJ] Remaniement avec un violeur et un masculiniste : Riposte féministe !

Un appel national invite toustes les féministes à se mobiliser le vendredi 10 juillet contre le remaniement du gouvernement avec Darmanin et Dupond-Moretti en ministres. Le rassemblement de Dijon est à 19h, sur la place de la Libération.

Articles de la même thématique : Machisme

Le patriarcat : quand y’en a plus, y’en a encore

Aujourd’hui, les femmes sont libres et ne subissent plus les violences sexistes. Elles gagnent autant que les hommes, ne font plus la vaisselle et sont reconnues au-delà de leur physique. Bienvenue sur la planète Utérus. Bon, revenons sur Terre et regardons la réalité en face...

De Bern à Ferrand : une histoire racoleuse ?

Avouez, au dernier repas de famille, vous avez tenté de parler d’histoire et tonton Christian n’a que Bern à la bouche. Comment lui dire qu’il se met le doigt dans l’œil ? Kawa TV vous propose quelques clés de réflexion.

On ne tombe pas du 12e étage... - Une expo à propos d’un féminicide

L’exposition temporaire du Chez Nous est une série de bulles, extraites d’une discussion autour de la mort d’une femme assassinée par son mari à Ivry, début octobre.