Projection du dernier Polanski : contre l’impunité ! Accusons ! Agissons !

Les Orageus.e.s organisent une action non-violente ce dimanche 24 novembre contre la diffusion du film J’accuse de Polanski.

Cette action vise à faire prendre conscience de la gravité des faits et de la polémique autour de ce film et de son auteur. Pour nous, choisir de programmer et de maintenir la diffusion de ce film en dépit des accusations à l’encontre de R. Polanski est tout simplement un pied-de-nez fait à l’encontre des femmes et de leur parole. C’est aussi un soutien à un violeur multi-récidiviste, criminel aux Etats-Unis.

C’est pourquoi, nous vous donnons rendez-vous dimanche 24 novembre à partir de 14h au 27 rue d’Ahuy afin de concevoir des pancartes.

Ces pancartes, nous servirons à manifester notre présence lors de la séance de 16h du film J’accuse au cinéma Darcy. Cette action consiste à :

  • Faire une haie d’honneur aux spectateurs devant l’entrée du cinéma
  • Tracter une BD conçue par l’association qui rappelle des faits et des chiffres liés aux crimes sexuels et leur impunité.

Nous vous attendons nombreu.x.euses !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Cinéma

Récit de la soirée-ciné au squat Becquerel

C’ est au squat de Becquerel (11 rue Becquerel) que vendredi dernier avait lieu une soirée cinéma et repas. Dans ce lieu de vie occupé depuis le mois d’octobre, une soixantaine d’exilés cohabitent et proposaient ce soir là un moment de rencontres, de voyages dans leur pays d’origine , et un délicieux repas.

Rencontre et projection avec Lyad Alasttal

Jeudi 21 novembre, à 19h aux Tanneries, le collectif d’organisation du festival du film palestinien de Dijon accueille Lyad Alasttal, cinéaste de Gaza, initiateur du projet Gaza stories qui a pour objectif de témoigner à partir de courts métrages de la vie à Gaza.

Articles de la même thématique : Violences sexuelles

[Besançon] Parce que la Justice ne suffit pas : Soutenons La Meute !

En octobre dernier a eu lieu le procès de Guillaume Dujardin, metteur en scène et professeur en DEUST Théâtre à Besançon, une formation de deux ans post-bac autour du théâtre. Face à lui 10 de ses ancien.nes étudiant.es le poursuivent pour agressions, harcèlements et/ou chantages sexuelles. La force des dizaines de témoignages appuyant ces plaintes et la puissance collective ont amené à la condamnation de Guillaume Dujardin mais ce dernier a décidé de faire appel.