Projection du dernier Polanski : contre l’impunité ! Accusons ! Agissons !

Les Orageus.e.s organisent une action non-violente ce dimanche 24 novembre contre la diffusion du film J’accuse de Polanski.

Cette action vise à faire prendre conscience de la gravité des faits et de la polémique autour de ce film et de son auteur. Pour nous, choisir de programmer et de maintenir la diffusion de ce film en dépit des accusations à l’encontre de R. Polanski est tout simplement un pied-de-nez fait à l’encontre des femmes et de leur parole. C’est aussi un soutien à un violeur multi-récidiviste, criminel aux Etats-Unis.

C’est pourquoi, nous vous donnons rendez-vous dimanche 24 novembre à partir de 14h au 27 rue d’Ahuy afin de concevoir des pancartes.

Ces pancartes, nous servirons à manifester notre présence lors de la séance de 16h du film J’accuse au cinéma Darcy. Cette action consiste à :

  • Faire une haie d’honneur aux spectateurs devant l’entrée du cinéma
  • Tracter une BD conçue par l’association qui rappelle des faits et des chiffres liés aux crimes sexuels et leur impunité.

Nous vous attendons nombreu.x.euses !



Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Ajouter un document

Articles de la même thématique : Cinéma

Récit de la soirée-ciné au squat Becquerel

C’ est au squat de Becquerel (11 rue Becquerel) que vendredi dernier avait lieu une soirée cinéma et repas. Dans ce lieu de vie occupé depuis le mois d’octobre, une soixantaine d’exilés cohabitent et proposaient ce soir là un moment de rencontres, de voyages dans leur pays d’origine , et un délicieux repas.

Rencontre et projection avec Lyad Alasttal

Jeudi 21 novembre, à 19h aux Tanneries, le collectif d’organisation du festival du film palestinien de Dijon accueille Lyad Alasttal, cinéaste de Gaza, initiateur du projet Gaza stories qui a pour objectif de témoigner à partir de courts métrages de la vie à Gaza.

Quartier des Lentillères : soirée spéciale pour le dernier marché de la saison

Pour son dernier marché de la saison, l’équipe du jardin des maraîchères propose de poursuivre la soirée avec un apéro et une projection de Häxan, mis en musique par le collectif liégeois « Les Sorties de Chaudron ».

Articles de la même thématique : Violences sexuelles

Inceste

« Inceste » est une brochure, imprimée en avril 2019, qui raconte des histoires d’inceste vécues par différentes personnes.

Pas de recette miracle. Perspectives extra-judiciaires face aux agressions sexuelles

Ce texte a été écrit par les meufs de la Caisse de Solidarité de Lyon (puis validé par l’ensemble du collectif), à la suite de débats qui traversent un grand nombre de collectifs militants depuis de nombreuses années. Sans prétendre apporter des solutions définitives, il vise à alimenter la réflexion sur les alternatives à la justice étatique, y compris la gestion des agressions sexuelles.

La France : le paradis des pédophiles ?

Sujet peu enclin à l’humour aujourd’hui sur Kawa TV, mais essentiel à mettre en lumière et à analyser : on va parler de pédocriminalité et d’inceste. Le documentariste Patric Jean signe un ouvrage salutaire sorti en janvier 2020 : ça s’appelle « La loi des pères » et on vous propose ici de le vulgariser. Il établit notamment un lien entre les mouvements masculinistes, les sursauts patriarcaux et les agressions pédocriminelles....