QuetZADcoatl contre le nouvel aéroport de Mexico

Vidéo de la ZAD en réponse à la campagne internationale contre le nouvel aéroport de Mexico.

Le 28 octobre 2018 aura lieu la pseudo « consultation » organisée par Lopez Obrador, président élu du Mexique, pour décider si sera poursuivi ou non le chantier du nouvel aéroport de la ville de Mexico. Depuis la ZAD, des compas ont réalisé la vidéo ci-dessous en solidarité à la campagne de mobilisation actuelle contre sa construction. Au Mexique et dans le monde, de nombreuses mobilisations contre le projet devraient avoir lieu le 25 octobre prochain !



Articles de la même thématique : Luttes territoriales

Vers une abolition de la police ?

Le mouvement international contre le racisme et la violence de la police a révélé l’existence de quelques organisations aux États-Unis dont l’objectif est d’abolir la police. C’est le moment de s’y pencher de plus près et de s’en inspirer.

Petit dej’ à partir de 6h au jardin avenue de Langres

Après du jardinage et l’assemblée de dimanche le rendez-vous est donné demain matin à 6h pour éviter toute tentative (...)

Assemblée générale de l’occupation potagère avenue de Langres dimanche 28 juin

Pour discuter du fonctionnement et la manière de penser ensemble le futur du nouveau jardin du 63 avenue de Langres, au pied du Grand Tilleul.

Articles de la même thématique : ZADs

Get in the Zone : Depuis la zone autonome de Capitol Hill à Seattle

Ce qui suit est une interview d’un résident de Seattle qui était dans la rue lors du récent soulèvement et qui a vu la police, la National Guard et les réactionnaires attaquer des manifestant·e·s dans le quartier de Capitol Hill à Seattle. Après plus d’une semaine d’émeutes intenses et d’affrontements avec les autorités, la police a évacué le commissariat Est, et une zone autonome (CHAZ pour Capitol Hill Autonomous Zone) a vu le jour autour du bâtiment vide.

La Gazette des confiné·es #15 - Occupations et Zad, économie vs écologie et locataires étranglés

Sous Macron, l’économie est reine et les promesses écologiques du vent. Ou du greenwashing pour les multinationales. Bien réelle, la répression s’abat sur les classes populaires et les luttes. Violences policières, Zad détruites, squats menacés... Dans les immeubles de New-York, Bologne et peut-être bientôt de Rennes ou Paris, les menaces d’expulsions locatives poussent à la solidarité. Se transformera-t-elle en mouvement politique ?

Confiné·e·s : pour renverser le capitalisme, prenons le temps de nous organiser et de nous fédérer !

Le collectif Laisse Béton, qui avait appelé à une manifest’action le 29 février à Nantes contre les projets destructeurs, inutiles du grand Ouest, appelle au développement de Zones d’Autonomie Définitives pour libérer des espaces de l’emprise capitaliste. Pour résister aux attaques à venir, il sera nécessaire de coordonner aussi bien les zones à défendre que les épiceries solidaires. En nous reliant, nous pourrons renforcer notre autonomie. Alors prenons le temps de l’organisation, de la construction d’outils pour renforcer nos alternatives radicales de sortie du capitalisme !